Des actions pour soutenir l’économie bruxelloise

BECI et ses partenaires ont, ces dernières semaines, multiplié les actions pour soutenir l’économie bruxelloise.

#Sprouttobebrussels

Initiée par des commerçants, cette initiative encourage les Bruxellois à se montrer fiers (proud) de leur ville en affichant sur les réseaux et dans l’espace public l’autocollant d’un chou (sprout) et ce, pour renforcer l’image de la capitale.

Le hashtag #Sprouttobebrussels rencontre un beau succès avec de nombreuses photos circulant sur les réseaux sociaux. Son porte-parole précise que « Chacun est invité à se joindre au mouvement et est libre d’exprimer et de partager la raison pour laquelle il est Sprout to be Brussels afin d’améliorer, tous ensemble, l’image de Bruxelles ».


#DiningForBrussels

Cette initiative prise par les journaux De Tijd et L’Écho, en collaboration avec l’agence Famous et BECI, invite les gens à se rendre massivement dans les restos et cafés de Bruxelles et encourage les patrons à quitter leurs salles de réunion pour planifier leurs meetings à l’extérieur.

Les clients sont invités à prendre une photo de leur assiette vide avec les couverts posés en signe de paix, avant de la publier sur Instagram, Facebook ou Twitter avec le hashtag #DiningForBrussels avec à la clé, pour certains, la possibilité de gagner un dîner dans un restaurant étoilé de la capitale.

Stronger.brussels

Avec le slogan, « ensemble plus forts », Stronger.brussels se présente comme la réponse des fédérations interprofessionnelles et sectorielles à l’état d’urgence dans lequel se trouvent aujourd’hui les entreprises après les attentats du 22 mars.

Cette initiative commune à BECI, IZEO (indépendants et dirigeants d'entreprise), BHA (hôtels) et BRA (restaurants) est « un appel de ralliement qui se traduit d’abord par une action commune vis-à-vis du politique, tous partis, tous niveaux, afin d’améliorer, d’amplifier, d’augmenter les mesures prises ou à prendre en matière de taxation pour soulager temporairement les entreprises à court de liquidités. »

Face aux difficultés particulières, aux problèmes sociaux, de finance ou de fiscalité, la plate-forme répond aux besoins suivants : cotisations pour travailleur indépendant en retard, essoufflé par l'ONSS ou besoin de diminuer vos coûts pendant cette période difficile ? Quelles méthodes et solutions de financement en cas de soucis de liquidités ? Quelles solutions en cas de dettes TVA, impôts ou précomptes ? Un numéro spécial a été mis en place au Centre pour Entreprises en difficultés pour répondre à ce type de questions.

Brussels Pyjamas’ Nights

50% de réduction sur les nuitées dans un hôtel participant à l’opération, si vous portez un pyjama en arrivant à l’hôtel.

Cette action de promotion s’est déroulée du jeudi 5 au dimanche 8 mai. "Plus de 65 hôtels toutes catégories confondues ont participé. Ce projet est apprécié auprès de la clientèle, avec beaucoup de photos postées sur les réseaux sociaux », commente Rodolphe Van Weyenbergh, de la Brussels Hotel Association (BHA). « Cette campagne a également été relayée à l’étranger et nous avons des clients provenant d’un peu partout qui viennent en pyjama. C’est sympathique et tout le monde avait besoin de ça pour le moment. On constate une augmentation de la fréquentation des hôtels ».

 

Cet article vous est proposé par le centre de connaissances de BECI, le 02.06.2016.

 Vous pouvez également contribuer au contenu de notre site et vous placer comme référence auprès de nos internautes. Faites-nous part de votre expertise, de vos idées fraîches et de votre vision. Nous publierons directement votre texte, s'il répond aux besoins des entreprises bruxelloises et qu'il nous est fourni en français et néerlandais.

Vous souhaitez partager votre expertise auprès de milliers d'entrepreneurs ? Envoyez-nous votre proposition de contenu à newsletter@beci.be.