Commerce de détail

Le commerce à Bruxelles représente plus de  59.000 emplois (48.000 salariés et 11.000 indépendants), 9.871 points de vente et un chiffre d'affaire de plus de 15,8 milliards pour le seul commerce de détail, soit 9,6% du PRB.

L'importance du secteur doit être mesurée également à l'aune du potentiel de création d'emplois qu'il peut représenter pour du personnel peu qualifié. Le coût du travail et les contraintes administratives mais aussi les limitations des horaires d'ouvertures des commerces constituent cependant des freins très importants à ce développement. À cet égard, l'exemple d'autres villes pourrait utilement être considéré.

L'importance du secteur dans notre économie bruxelloise et son rôle social devrait inciter les autorités publiques à traiter le commerce de détail avec moins de légèreté: de grands projets commerciaux doivent patienter plus que de  raison pour obtenir les permis nécessaires;  l'accessibilité des lieux de commerce peut être compromise sans avis par un chantier inopiné; Un énième plan de déplacement peut condamner sans recours les commerces impliqués (CF chaussée de Louvain); etc.