7 Jours Santé 

De la santé dans les (très) petites entreprises bruxelloises

Nous connaissons tous ces récits d’entreprises en difficulté en raison d’un accident de santé de leur dirigeant : burn-out, dépression, infarctus précoce, etc. Mais ces « accidents » sont- ils vraiment une fatalité ? Mener son entreprise au succès, préserver son équilibre entre vie
professionnelle et privée, protéger sa santé : est-ce incompatible ? Question Santé, le CEd et BECI pensent au contraire que l’on peut agir pour gérer son bien-être. Le 25 octobre, lors de la soirée de lancement du projet « 7J Santé », une table ronde réunira entrepreneurs et experts du sujet pour tenter de dresser un état de la situation et dégager des pistes d’action.

« Je n’ai pas le temps d’être malade », « Je ne vois mon médecin que lorsque ma banque l’exige pour une demande de crédit »… Alors que 86% d’indépendants et chefs de petites entreprises bruxelloises reconnaissent le lien entre santé et vie professionnelle, seulement près de la moitié tient compte de sa santé au quotidien.(1) Plusieurs études révèlent qu’une majorité des indépendants et chefs de PME souffrent de stress.(2) Pas moins de 4 indépendants sur 5 trouvent que leur métier est lourd émotionnellement.(3) Ou encore, 1 entrepreneur sur 3 affirme ne pratiquer aucune activité physique et 35% des dirigeants sont affectés par le surpoids. (4)

Le quotidien du chef d’entreprise est bien souvent rempli de contraintes: trop de boulot, démarches administratives pesantes, déplacements difficiles, alimentation déséquilibrée, manque de sommeil, durées excessives de travail, sédentarité… La santé est dès lors souvent reléguée au deuxième plan. Les compétences professionnelles et de gestion sont évidemment des atouts majeurs pour faire face aux défis professionnels, mais pour assurer à long terme le succès et la performance de l’entreprise, investir dans son bien-être et dans sa santé se révèle une stratégie payante. Car le capital santé du dirigeant est le premier actif immatériel de son entreprise. La dépendance vis-à-vis du dirigeant est d’autant plus forte que la taille de l’entreprise est petite.

Pour sensibiliser les dirigeants à l’importance de leur bien-être, en termes d’habitudes de vie, pour la pérennité de leur entreprise, et à la prise en compte de la santé comme un objectif professionnel, l’asbl Question Santé, le Centre pour Entreprises en difficulté (CEd) et la Chambre
de Commerce et Industrie de Bruxelles (BECI) avec l’aide de la Commission Communautaire Française (Cocof) se sont associés pour proposer aux chefs de petites entreprises bruxelloises, aux indépendants et starters, le projet « 7 Jours Santé »*.

Qu’est-ce qu’être en bonne santé ? Pourquoi s’intéresser à la santé et au bien-être des dirigeants de petites entreprises ? Quelle est la réalité des entrepreneurs bruxellois ? Quels sont les leviers possibles pour améliorer leur santé et bien-être au quotidien ? Comment passer
à l’action ? De quelles aides et soutiens peuvent-ils disposer?... Pour tenter de répondre à ces questions, lancer le débat et dégager des pistes d’action, rendez- vous le 25 octobre à 19h, pour l’événement de lancement du projet « 7J Santé » qui réunira autour de la table, entrepreneurs, experts santé, politiques et chercheurs, dont notamment Thomas Lechat, co-auteur du récent ouvrage « La Santé du dirigeant. De la souffrance patronale à l’entrepreneuriat salutaire.».

*Le projet « 7 Jours Santé » allie informations et actions : un site internet (www.7jsante.be) et une brochure (gratuitement disponible) proposent des informations santé validées, utiles et pratiques à mettre en œuvre au quotidien, sur des thèmes tels que la gestion de l’équilibre
entre vie privée et vie professionnelle, l’alimentation saine, l’activité physique et la mobilité. Un programme d’actions telles que « accompagnement physique et mental », un « défi mobilité » et un atelier « bien manger » seront proposés aux chefs d’entreprises à différentes périodes de l’année 2013.

Informations pratiques

(1)Enquête réalisée par Beci et le CEd en partenariat avec Question Santé asbl auprès d’un échantillon de 100 entrepreneurs bruxellois.
(2) Enquête sur le stress réalisée par Securex et SNI en février-mars 2012, à laquelle ont participé 1380 chefs d’entreprise.
(3) Ibidem
(4) Olivier Torrès, « La santé du dirigeant. De la souffrance patronale à l’entrepreneuriat salutaire. », Éditions de Boeck, 1e édition, 2012, p.199 et 202