31.01.2017

Management du futur : libérer, responsabiliser, cadrer pour maximiser les performances de vos équipes

En ce début d’année, beaucoup d’entre vous ont déterminé les objectifs, l’ambition 2017. Vous avez également établi le plan de jeu, la stratégie pour y arriver. Bref, l’année démarre bien ! Les collaborateurs sont énergisés, le kick-off de l’année s’est bien déroulé et vous avez confiance en votre équipe pour parvenir à atteindre le résultat attendu. Cependant, une question persiste : Comment amener chaque collaborateur à exploiter un maximum de ses libertés sans créer l’anarchie ?

Cette question vous a traversé l’esprit ? Alors, lisez les quelques lignes qui vont suivre !

Il n’est pas simple dans le contexte professionnel de trouver le bon équilibre entre règles et libertés. Vous ne voulez pas le rendre rigide, ni anarchique. En effet, le travail, pour qu’il soit bien fait, doit obéir à une réglementation claire. Le collaborateur a besoin d’un cadre défini pour savoir quelles sont les limites dans lesquelles il évolue. Il s’agira de ne pas les franchir. En sport, ce sont les limites du terrain et les règles. Voici définie la zone de non-choix du collaborateur : le CADRE !

Comment donc préserver une part de liberté puisque l’on insiste sur les limites à ne pas franchir ? La réponse est simple : proposez une zone de choix ! En réalité, celle-ci existe dès la création de la zone de non-choix. En effet, dans le cadre qui lui est défini, le collaborateur a un espace de décision et de liberté sur lequel il est souverain ! L’erreur qui est souvent commise est de la garder sous silence. Alors, communiquez sur cette zone de choix. Faites-en le marketing interne car c’est elle qui leur procurera liberté et créativité. En effet, les collaborateurs verront qu’ils ont la possibilité de prendre des initiatives.  Il est donc important de rendre visible le fait que les règles sont un grand facteur de LIBERTE !

Faisons le bilan, nous avons une équipe composée de joueurs qui savent ce qu’ils peuvent et ne peuvent pas faire, qui comprennent qu’ils ont le droit de prendre des initiatives et qui le font. Maintenant, il est important de veiller à ce qu’ils ne se déresponsabilisent pas de leurs choix ! En effet, libertés et initiatives riment avec choix et responsabilités ! Ce que vous voulez avant tout éviter c’est de voir vos collaborateurs partir dans toutes les directions, rater et ne pas en assumer les conséquences. Pour cela, il est important de rendre visible l’impact de l’implication de chacun vers l’objectif commun, l’ambition. Arrêtez donc les descriptions de fonction et commencez à définir les RESPONSABILITES !

Pour vous aider à implémenter ces défis et y apporter des réponses simples et efficaces, le BECI vous propose de suivre une formation sur le leadership de demain. Cette session s’articulera sur trois mots :

  • Cadrer
  • Libérer
  • Responsabiliser