L'économie de Bruxelles ? C'est vous, et c'est nous, tous ensemble !

Vous pensez aussi que les entreprises sont le moteur de notre économie et de notre bien-être ?

Likez la campagne sur Facebook, postez une photo de vous au travail et formez ainsi une longue chaîne que nous pourrons présenter aux partis au pouvoir.

Une campagne de sensibilisation

BECI vous apporte son soutien. Les élections régionales, fédérales et européennes de mai 2014 seront décisives, et seront susceptibles d'apporter de profonds changements dans la vie économique de la région de Bruxelles-capitale.

Nous vous avons écouté, et nous avons rédigé et distribué un mémorandum dédié aux élections. Nous avons également rencontré les ténors de tous les partis politiques qui veulent jouer un rôle à Bruxelles, et nous avons souligné l'importance de la lutte pour un climat économique plus favorable.

Nous avons décidé d'aller encore plus loin : nous en sommes déjà convaincus, mais qu'en est-il des hommes et des femmes de la rue ? Que pensent-ils de l'économie et des entreprises ? Pensent-ils à leur emploi et à leur prospérité – et comment cela se manifestera-t-il une fois dans l'isoloir ?

Nous avons donc lancé une campagne à destination du grand public, un mois avant les élections, avec pour seul but de signifier aux citoyens que nous faisons tous partie intégrante d'une économie qui vise la prospérité et la création d'emploi... Car la prospérité trouve ses prémices au sein des entreprises !

Entreprendre ensemble, des possibilités infinies

Le 9 mai dernier, nous avons présenté la campagne à la presse. Vous avez probablement déjà entendu et lu de nombreuses choses à son sujet au travers des médias.

L'idée est simple : lorsque vous commandez un café, le garçon vous apporte le café, et ce café est commandé par le commerçant chez un marchand de café. Le lait provient de la ferme, où l'entreprise de produits laitiers vient s'approvisionner à l'aide de camions. Ces camions, quant à eux, ont besoin de faire de nombreuses visites au garage. La garagiste achète son bleu de travail à une entreprise textile, l'employé de l'entreprise de confection se rend à la banque pour son prêt automobile, etc.

Une simple tasse de café est donc le résultat du travail de nombreux entrepreneurs, de nombreuses entreprises et de leurs employés. Grâce à leur travail et à leur contribution, les individus entretiennent leurs familles, et saisissent de nouvelles opportunités au cours de leur existence.

Ils contribuent également à aider ceux qui ne sont pas encore ou plus en mesure de travailler. Car la prospérité trouve ses prémices au sein des entreprises. La prospérité n'existe pas d'elle-même, c'est à nous de la créer. Et c'est vrai pour chacun d'entre nous.

Il nous faut atteindre autant de personnes que possible, afin de les inviter à faire partie de cette chaîne infinie qui sous-tend l'économie et la prospérité. Elles réaliseront ainsi leur importance en tant maillon de cette chaîne, et décideront d'y prendre part, peut-être par un « selfie » sur le site de la campagne, en signant notre pétition, en agrandissant la chaîne, et en réfléchissant à l'importance de l'esprit d'entreprise au sein de notre société.

Découvrez comment œuvrer pour la prospérité sur www.entreprenons-ensemble.be. Ne rien faire n'est pas une option. Si personne n'entreprend, rien ne se passe.

 

Cet article vous est proposé par Jan De Brabanter, Secrétaire Général BECI, 15/05/2014.

Vous pouvez également contribuer au contenu de notre site et vous placer comme référence auprès de nos internautes. Faites-nous part de votre expertise, de vos idées fraîches et de votre vision. Nous publierons directement votre texte, s'il répond aux besoins des entreprises bruxelloises et qu'il nous est fourni en français et néerlandais.

Vous souhaitez partager votre expertise auprès de milliers d'entrepreneurs ?  Envoyez-nous votre proposition de contenu à newsletter@beci.be.