Communiqué de presse - 18.08.2015

Les entreprises bruxelloises prêtes à embaucher

BECI appelle à la mise en œuvre rapide du « tax shift »

La reprise économique sera-t-elle à l’honneur pour la rentrée ? « On peut se poser la question en suivant le Bureau fédéral du Plan qui table sur 1,2% de croissance du PIB cette année » souligne Olivier Willocx, représentant des entreprises bruxelloises. « Sans enthousiasme débordant, on note également une baisse du taux de chômage, à Bruxelles » ajoute l’administrateur délégué de BECI. Celui-ci serait repassé sous la barre des 20 % – et sous la barre des 25 % chez les jeunes. Pour que ce retour de conjoncture se confirme, encore faut-il réaliser ce choc de compétitivité réclamé à cor et à cri.

Car, parmi les records que la Belgique détient, celui du niveau de taxation en est certainement le plus triste. Un cabinet de conseil renommé fixe même la date de libération de toute taxe personnelle peu avant la mi-août. « On peut raisonnablement se poser la question de savoir si cette date ne se situe pas encore plus loin pour les entreprises » s’interroge Olivier Willocx. Référence aux cotisations sociales et taxes diverses, à l’ISoc et aux précomptes immobilier et mobilier (dividendes, plus-values,…). Sans même parler des dépenses non admises ou rejetées par la TVA.

Dans le dernier sondage semestriel, réalisé par BECI entre fin juin et mi-juillet auprès des indépendants, cadres et dirigeants, la question du poids de la fiscalité ressort de très loin : « avec un lien de causalité extrêmement fort sur l’investissement et la création d’emploi » analyse le porte-parole du réseau des entreprises bruxelloises. Près d’une sur deux se dit prête à investir dans les douze mois. 55,74% se disent même prêtes à embaucher « en cas de baisse générale des charges sociales », mesure perçue comme prioritaire à 45,52%, commente encore Olivier Willocx. Le tax shift est donc un pas dans la bonne direction. Encore faut-il le réaliser rapidement et le compléter…

Fiche technique du sondage  
Début 26/06/2015
Fin 17/07/2015
Destinataires Cadres et dirigeants des entreprises bruxelloises (~35,000)
Nombre de répondants 1032
Méthodologie Sans pondération de type une entreprise, une voix
1er baromètre politique novembre 2010
Baromètre politique précédent novembre 2014


Quelles mesures pensez-vous utiles de prendre pour les différents niveaux de pouvoir (Etat fédéral, Régions, Communes). Choisissez une priorité :

Pour plus d'informations :

Jan De Brabanter – 0499 58 88 45

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

BECI (Brussels Enterprises Commerce & Industry) est issue du partenariat entre la Chambre de Commerce et l’Union des Entreprises de Bruxelles. BECI représente les deux tiers de l'emploi à Bruxelles et compte plus de 35.000 entreprises membres. BECI défend les intérêts individuels et collectifs des entreprises bruxelloises et leur propose un éventail étoffé de services.