Les entreprises qui ignorent la transition numérique ne survivront pas

En 2015, 8 zetaoctets de données auront été échangées à travers le monde (un chiffre à 21 zéros) et ce volume devrait être multiplié par 1 millions d’ici 2035.

Amazon.com a dépassé Walmart en termes de capitalisation du marché. Uber et AirBnB font peur aux acteurs classiques de leurs marchés respectifs.

Votre entreprise est-elle prête à supporter le choc de la transition digitale et de la nouvelle économie ? C’est la question que TOUTES les entreprises doivent se poser aujourd’hui.

A l’occasion de notre  événement annuel qui était précisément consacré à cette transition numérique, BECI a interrogé une centaine d’entreprises sur ce sujet. Et les résultats de cette enquête sont plus qu’inquiétants…

Une entreprise sur deux ne dispose pas d’application mobile et 60 % des sondés ne savent pas si elles ont des concurrents ne travaillant qu’en ligne ou avec une application. Par ailleurs, près de 50% des entreprises sondées ont déjà fait l’objet d’une attaque informatique. Pire encore : alors qu’il est aujourd’hui indispensable de trouver des solutions aux problèmes posés par la croissance démographique et l’urbanisation croissante, la moitié des répondants n’applique pas les principes de l’économie circulaire et un sur trois ne sait même pas ce que c’est ! Seules 20 % des entreprises que nous avons interrogées mettent des voitures partagées à disposition de leurs employés.

Il est évident qu’en grande majorité, les entreprises ne sont pas prêtes pour le grand saut vers la transformation digitale. Elles ne sont pas encore assez armées pour la transition numérique. Le décalage entre l’identification du besoin de digitalisation et la concrétisation en actes est frappant.

Pourquoi tant de réticences de la part des entreprises à s’engager dans cette voie ?

S’agit-il d’une différence de culture intergénérationnelle ?

Existe-t-il des peurs sur les questions de sécurité et de confidentialité des données ?

Ou peut-être tout simplement les patrons sont-ils ringards et refusent-ils de s’adapter aux nouvelles technologies ?

Une chose est sûre pourtant : plus aucune entreprise ne peut se permettre de snober le numérique. Si les sociétés ne modifient pas leurs business model, elles mourront, dévorées par d’autres que la technologie aura rendues plus habiles. 

 

Cet article vous est proposé par Olivier Willocx, administrateur délégué, le 30.10.2015.

Vous pouvez également contribuer au contenu de notre site et vous placer comme référence auprès de nos internautes. Faites-nous part de votre expertise, de vos idées fraîches et de votre vision. Nous publierons directement votre texte, s'il répond aux besoins des entreprises bruxelloises et qu'il nous est fourni en français et néerlandais.

Vous souhaitez partager votre expertise auprès de milliers d'entrepreneurs ? Envoyez-nous votre proposition de contenu à newsletter@beci.be