Post 22.3 Mesures pour les entreprises

Face aux difficultés rencontrées après les attentats du 22 mars dernier, BECI et ses partenaires sectoriels mènent unelarge campagne en faveur des entreprises de Bruxelles. L’impact socio-économique sur celles-ci aura vraisemblablement doublé par rapport à celui du lockdown (pour rappel, jusqu’à 90% de certains secteurs ayant connus une perte de chiffre d’affaires d’au moins 20%) et se sera élargi à la périphérie, Zaventem en tête. On peut désormais raisonnablement s’attendre à une forte croissance des faillites pour 2016 à politique inchangée. Les pertes d’emplois risquent désormais de se compter en milliers, singulièrement pour les postes les moins qualifiés.

stronger.brussels website

1. Une action envers le politique

2. Une action propre à BECI

3. Rencontre avec Didier Gosuin, le 25 avril 2016

Une action envers le politique

BECI, BHA et IZEO organisent l’action vis-à-vis des autorités, tous partis, tous niveaux, pour répondre à l’état d’urgence, afin d’améliorer, d’amplifier, d’augmenter les mesures prises ou à prendre en matière de taxation afin de soulager temporairement les entreprises à court de liquidités. Pas de client signifie pas d’argent pour payer les salaires, l’ONSS et l’INASTI, la TVA, les taxes (hôtels, terrasses,…). La nécessité est adressée à l’Union européenne, l’Etat fédéral, les Régions, Bruxelles en tête.

Les mesures demandées :

  • Ouverture opérationnelle immédiate de l’aéroport et inauguration publique de l’infrastructure rénovée au plus tard au 1er juillet afin d’assurer le retour à la normale, assortie d’une sécurité renforcée.
  • Retrait progressif et rapide des troupes de la défense nationale au bénéfice d’un faisceau de mesures de sécurité moins visible, mais plus performantes, destinées à prévenir de nouveaux attentats avec un niveau de succès plus élevé.
  • Assouplissement, voire de report, pour le paiement de l’ONSS, l’INASTI (cotisations sociales pour indépendants et dirigeants) et de TVA jusqu’au retour à la normale, vraisemblablement pas avant septembre ou octobre.
  • Suppression de la taxe hôtelière sur le périmètre national, de la taxe terrasse sur le périmètre bruxellois (cf. mesure française « tous en terrasse »), de la taxe parking sur le Pentagone. Déduction intégrale des frais de restaurant.
  • Assouplissement, voir report, pour le paiement du précompte professionnel, du précompte mobilier et du précompte immobilier des entreprises et indépendants sur demande motivé d’un lien à la perte du chiffre d’affaires.
  • Prolonger la force majeure (chômage temporaire employés et ouvriers) jusqu’à un retour à la normale de l’activité avec une communication claire et dès maintenant sur les nouvelles dates de la part des bureaux régionaux de l’Onem.
  • Appliquer la force majeure, eu égard aux circonstances exceptionnelles, qu’il y ait ou non le bénéfice du chômage économique "classique" ouvrier et employé (lorsqu'ils ont une CCT). Les dispositifs "classiques" sont inadaptés à la situation de crise que traverse le secteur actuellement en raison :

o    Du délai de notification des 7 jours pour introduire du chômage temporaire pour raison économique ;

o    Des jours de carence (pour les ouvriers) : 7 jours de travail obligatoires entre 2 périodes de chômage temporaire pour raison économique ;

o    Des quotas et sanctions (pour les employés)

Une rencontre avec Charles Michel vendredi 15 avril à 9h00 aura permis de présenter ces demandes pertinentes.

La Région de Bruxelles-Capitale vient de prendre quelques mesures hier en fin de journée :

  • Exemption de la « city tax » pour le secteur hôtelier. Déjà touchés jusqu’à 90% lors du lockdown de novembre dernier, il connaît une baisse de chiffre d’affaires moyen de plus de 40% actuellement
  • Soutien aux trésoreries en tension via un dispositif temporaire de garantie et d’octroi de crédit produit par la SRIB avec un premier budget porté à 3.500.000 euros
  • Des mesures de prévention de la menace et de sécurisation des transports publics ainsi que la mise en place d’un centre de crise régional

http://rudivervoort.be/MP/blog/2016/04/14/cp-le-gouvernement-bruxellois-prend-plusieurs-mesures-durgence-pour-venir-en-aide-a-leconomie-regionale-et-renforce-son-dispositif-de-securite/

http://rudivervoort.be/MP/nl/2016/04/14/pb-de-brusselse-regering-neemt-verscheidene-noodmaatregelen-ter-ondersteuning-van-de-gewestelijke-economie-en-versterkt-haar-veiligheidsprogramma/

Une action propre à BECI :

Plus encore, BECI met surtout un plan d’actions en œuvre pour toutes les entreprises qui connaîtraient des difficultés. Il sera dévoilé intégralement lors d’une conférence de presse mardi 19 avril entre 10h30 – 12h30. Il porte sur un éventail de mesures très concrètes pour nos entreprises.

  •  Un site web centralisera toutes les informations pratiques nécessaires uniquement aux difficultés rencontrées en lien avec la situation économique des entreprises après les attentats, afin de passer la crise avec succès.
  • Le centre pour entreprises en difficulté, fort de ses 30 conseillers et experts, est d’ores et déjà à pied d’œuvre pour offrir les outils pratiques et répondre aux questions les plus pressantes (http://ced-com.be/fr/ ou 02 643 78 48). C’est une action soutenue par la Région de Bruxelles-Capitale.
  • Une série de formations pratiques sont en cours de préparation sur la gestion de crise et les plans de continuité d’activités, l’analyse de risque, les gestes qui sauvent et la gestion post-traumatique. Nous suivre également régulièrement.
  • Plusieurs actions d’image et d’attractivité sont en phase de mise en œuvre afin de restaurer la confiance de nos partenaires étrangers et s’assurer de leur retour le plus rapidement possible à Bruxelles.

Enfin, plusieurs actions sont prises afin développer la résilience des entreprises, soit leur capacité d’intégrer le changement et de leur permettre de pouvoir y répondre en tout temps à travers les outils réalisés par notre projet http://resilientweb.eu/fr/

Rencontre avec Didier Gosuin

Suite au sommet social extraordinaire du 20 avril à midi, réservés aux partenaires sociaux dont BECI, une rencontre entre nos entreprises et le Ministre de l’économie et de l’emploi bruxellois, Monsieur Didier Gosuin, est organisée le lundi 25 avril 2016 à l’hôtel Métopole.
Inscription gratuite MAIS obligatoire

En collaboration avec :

Logo BHA  Logo IZEO

 

Contact : xd@beci.be