Les grèves sont contre-productives pour l'emploi

Un entrepreneur averti en vaut deux.

Le gouvernement fédéral souhaite à présent réaliser des économies dans son budget, et les mesures de relance économique favorables aux employeurs mettent d’ores et déjà la paix sociale sous pression. Nous risquons de passer un automne et un hiver agités, car les syndicats préparent dès à présent leur contre-attaque.

Le ton est donné : démonstrations des policiers et des syndicats contre les coupes budgétaires dans les services publics, opposition au service minimum à la SNCB, lutte contre la « chasse aux chômeurs », contre les mesures de gel de l'index, les stages obligatoires et l'emploi des travailleurs peu qualifiés, les élections sociales, les normes salariales, la négociation des CCT...

En plus de cela, le bourgmestre de Bruxelles refuse de respecter le jugement du tribunal et de faire intervenir les forces de police pour permettre aux employés volontaires de pouvoir reprendre le travail !

Vous pouvez dès aujourd'hui compter sur BECI pour vous appuyer en cas de grèves ou de conflits sociaux, sous forme de deux services :

L’assistance d’un conseiller pour toute question en cas de conflit social dans votre entreprise, via l’adresse manif@beci.be.

L’organisation d’une formation sur la façon de vous préparer au mieux à la rentrée sociale. Elle aura lieu le mercredi 8 octobre chez BECI.

Vous serez ainsi à même de répondre aux questions suivantes : quels sont mes droits et obligations en cas de grève ou de mécontentement social de mes employés ? À qui puis-je faire appel pour résoudre rapidement une situation de conflit ou de grève ? Puis-je convaincre mes employés de ne pas à participer aux manifestations ou actions initiées chez d'autres employeurs ? Que puis-je faire pour garder un certain contrôle sur le pouvoir exercé par les syndicats au sein de mon entreprise ?

Toutes ces questions nécessitent la création d’un dialogue social approfondi pour les employeurs : consultez vos mails régulièrement, car prochainement, nous vous inviterons à des séances d’information et à des séminaires qui vous seront utiles lorsque les rues se teinteront de rouge, de vert et de bleu dans le cadre de la lutte contre les mesures de relance et de son lot de manifestations.We love jobs

Quand donc comprendront-ils que ces manifestations et ces grèves ne peuvent qu’entraîner des pertes d'emplois, et ralentir la création de nouveaux emplois ?

We love jobs ! Nous avons le goût du travail ! Si seulement c’était le cas de tout le monde…

 


Cet article vous est proposé par Jan De BrabanterSecrétaire Général Adjoint, le 01/10/2014.

Vous pouvez également contribuer au contenu de notre site et vous placer comme référence auprès de nos internautes. Faites-nous part de votre expertise, de vos idées fraîches et de votre vision. Nous publierons directement votre texte, s'il répond aux besoins des entreprises bruxelloises et qu'il nous est fourni en français et néerlandais.

Vous souhaitez partager votre expertise auprès de milliers d'entrepreneurs ? Envoyez-nous votre proposition de contenu à newsletter@beci.be.