Le contrat de gestion 2012-2016 de Bruxelles Formation : de bonnes orientations, à concrétiser

Bruxelles Formation est chargé de « l’organisation et de la gestion de la formation professionnelle ».

Le contrat de gestion entré en vigueur ce 1er janvier décline cette mission en objectifs prioritaires pour les quatre prochaines années (2012-2016) et détermine les moyens que nécessite leur mise en œuvre.

Ce contrat lie le Collège de la Commission Communautaire Française (CoCoF), autorité de tutelle de Bruxelles Formation, et les membres de son Comité de gestion, composé par les partenaires sociaux et la direction de l’institut publique. BECI y assure la coordination de la délégation des représentants des employeurs.

Opérateur public de formation professionnelle, Bruxelles Formation met en œuvre les formations visant à la qualification ou la requalification des demandeurs d’emplois en vue de leur préparation à l’emploi ou de leur mise à l’emploi.

L’institut organise également les formations en partenariat avec des acteurs publics ou privés, tels les Fonds sectoriels, l’enseignement de promotion sociale, le Service Formation PME, les centres de référence. Il agit alors comme « régisseur » de formation en assurant la coordination de cette offre de formation et l’adéquation de celle-ci avec les missions et objectifs de la politique de formation définis par le Comité de gestion et le Gouvernement.

Au cours de l’année 2010, Bruxelles Formation et ses partenaires ont formé 12 000 demandeurs d’emploi. Le taux de mise à l’emploi était pour l’année 2009, de 66%.

L’engagement de Bruxelles Formation exige une bonne connaissance du marché de l’emploi et de son évolution. La relation étroite avec l’organisme chargé du placement des demandeurs d’emploi, ACTIRIS, et les partenaires privés, professionnels du placement et de la formation, constitue un impératif. La collaboration renforcée avec ACTIRIS vise à l’intégration des parcours « emploi » et « formation » du demandeur d’emploi. Elle tend aussi à l’amélioration de l’information et de l’orientation des publics concernés.

La mise au point du contrat de gestion a nécessité de nombreuses séances de concertation entre les représentants des partenaires sociaux et du Gouvernement. Les priorités finalement retenues devraient permettre un ajustement des principales missions de Bruxelles Formation sur ce que BECI considère comme le « métier de base » de cette institution : déterminer l’offre de formation des demandeurs d’emplois en fonction des besoins du marché bruxellois.

La mise à l’emploi doit constituer l’objectif principal de Bruxelles Formation. Le contrat de gestion prévoit un ensemble d’indicateurs permettant de mesurer la performance de Bruxelles-Formation par rapport à cet objectif. En marge à la signature du contrat de gestion, le Ministre en charge de la Formation professionnelle a confirmé qu’il renforcerait les moyens financiers de l’institution, pour les doubler à l’horizon 2020.

Consulter le texte intégral du contrat de gestion Bruxelles Formation.