Les entreprises volontaires

Un projet pilote win-win

A Bruxelles, 18,9% des personnes âgées de 18 à 24 ans n'ont pas un diplôme du secondaire supérieur et ne suivent plus aucune forme d'enseignement ou formation, contre 14,7% en Wallonie et 12,3% en Flandre.

Souvent, une méconnaissance des besoins des entreprises, principalement en compétences comportementales, voire une peur d’un monde inconnu.

Une situation que les entreprises ont décidé de prendre en main via un projet de volontariat.

Neuf entreprises, autant d’écoles et d’associations ont relevé le pari depuis 2013. Les réalisations sont plus que convaincantes : ateliers sur la gestion de projet et le respect des échéances, identification et mise en valeur de ses compétences, simulation d’entretien de recrutement et attentes des employeurs, gestion d’un budget et implications dans les résultats, mise à niveau d’ateliers techniques, stages en entreprises, témoignages de parcours professionnel,...

La recette simple : partir des besoins des jeunes et construire avec eux et leurs enseignants des projets qui les approchent du monde du travail. Plus de 600 jeunes et plus de 100 volontaires ont participé au programme de BECI, en partenariat avec Business & Society. Créer des ponts entre entreprises et écoles, entre chefs d’entreprises et collaborateurs, enseignants et jeunes, tel est l’enjeu. A l’arrivée, un pas vers l’emploi grâce la compréhension plus concrète des compétences pour y parvenir. Et l’apprentissage du contexte scolaire des jeunes, ainsi que le plaisir de transmettre son expérience, dans le chef des professionnels.

Catherine Vandepopeliere, D’Ieteren, témoigne : « en 2010, nous avons pris le pari du volontariat. Le succès fût immédiat : chaque année, 300 de nos 1800 employés sont au rendez-vous avec enthousiasme, intérêt et engagement. Non seulement ils apportent une plus-value non négligeable à l’association qu’ils aident, mais ils en retirent une grande satisfaction, une richesse dans les échanges et une information juste sur les thématiques de leurs partenaires d’un jour… »

Soutenu par l’ensemble des pouvoirs organisateurs de l’enseignement francophone et néerlandophone, le projet offre aux élèves des expériences inaccessibles et valorisantes en entrant dans au cœur même d’entreprises phares et en rencontrant des jeunes employés qui les valorisent et leur donnent la force de l’exemple. Pour les enseignants, c’est aussi une bouffée d’oxygène et un échange d’expertises respectives avec, en point de mir, le développement d’un langage commun.

Ce projet pilote de volontariat d’entreprises, développé grâce au soutien de la Région bruxelloise et en partenariat avec Business & Society, est donc un succès.

Vous êtes intéressé à le faire grandir avec nous ? Envoyez un court e-mail à Xavier Dehan, xd@beci.be. Merci !

Les écoles et associations : Brusselleer, Jeugd en Stad (JES), Institut Saint Joseph, Institut Notre Dame Anderlecht, Ecole Saint Jean et Nicolas, Athénée Ernest Richard, Solidarcité, Atheneum de Toverfluit, Collectif Alpha.

Les entreprises: Accenture, Solvay, bpost, Heidelberg cement, D'Ieteren, KBC, Geseco Interparking, Fondation BNP Paribas Fortis.

 

Cet article vous est proposé par Xavier Dehan, Coordinateur du Centre de Connaissances de BECI, le 02.03.2015.

Vous pouvez également contribuer au contenu de notre site et vous placer comme référence auprès de nos internautes. Faites-nous part de votre expertise, de vos idées fraîches et de votre vision. Nous publierons directement votre texte, s'il répond aux besoins des entreprises bruxelloises et qu'il nous est fourni en français et néerlandais.

Vous souhaitez partager votre expertise auprès de milliers d'entrepreneurs ?  Envoyez-nous votre proposition de contenu à newsletter@beci.be.