29.12.2016

Primes Energie 2017

Téléchargez ici le tableau des primes !

À Bruxelles, l’essentiel de la consommation énergétique est dû aux secteurs résidentiel et tertiaire, avec respectivement 39 % et 35 % de la consommation totale. Le chauffage est le principal poste ; il représente ainsi presque 50 % de la facture énergétique des entreprises du secteur tertiaire et plus de 72 % de celle du secteur des logements. Pour les entreprises, vu l’augmentation des prix, investir dans les économies d’énergie est une bonne façon de diminuer durablement leurs coûts. Ces investissements sont facilités par l’existence des primes énergie, qui couvrent les 3 domaines les plus efficaces, à savoir : études et audits, isolation et ventilation, chaleur.

Le budget global pour 2017 se maintient à 22 millions d’euros et les montants des primes restent inchangés par rapport à 2016. Vous pouvez trouver ci-dessous le tableau récapitulatif de Bruxelles-Environnement reprenant les primes disponibles en 2017. La Région met ces primes à disposition des entreprises, collectivités, bâtiments publics et particuliers, pour les aider à opter pour les techniques et appareils les plus performants en matière d’économie d’énergie.

Pour bénéficier d’une prime, plusieurs conditions doivent toutefois être respectées :

  • Les travaux ou les études faisant l’objet de la demande de prime doivent concerner l’amélioration de l’efficacité énergétique et avoir trait à un bâtiment situé en Région de Bruxelles-Capitale. Il est à noter que les nouvelles extensions de bâtiments (volumes protégés) ne sont pas éligibles pour ces primes.
  • La demande doit être introduite auprès de Bruxelles Environnement après les travaux, dans les 4 mois à dater de la facture de solde.
  • Le montant demandé soit supérieur ou égal à 50 €.
  • Le demandeur doit être en possession d’un compte en banque belge pour bénéficier d’une prime énergie.

Les primes énergie sont ouvertes au bénéfice de toute personne physique ou morale à qui les travaux sont facturés. Si le demandeur est assujetti à la TVA et qu’il déduit celle-ci, les primes énergie sont calculées sur les montants facturés hors TVA. Les primes énergie sont par ailleurs cumulables avec d’autres aides financières (fédérales, régionales ou communales), mais le total de toutes ces aides ne pourra dépasser 100 % du prix de l’investissement ou des travaux. En cas de dépassement de ce plafond, la prime énergie accordée sera réduite en conséquence.

 

Contact

Laura Rebreanu
lr@beci.be