Le tri au travail ? et les PMC ?

Nouvelle étape en février 2014 pour les entreprises ! Après le papier/carton en 2013, voici l’entrée en vigueur de l’obligation de tri pour les PMC, le verre et les déchets verts. Quelles sont vos obligations ? Comment y faire face et s’y adapter ? De nombreux outils sont à disposition des entreprises.

En juin 2012,  la nouvelle ordonnance concernant la gestion des déchets dans les entreprises (Les Déchets en RBC) était adoptée par le gouvernement bruxellois. Elle a engendré les principaux changements suivants :

  • Le tri des déchets et la collecte séparée de ceux-ci dans les entreprises ;
  • L’obligation de contrat avec un opérateur lorsque l’entreprise produit ou détient plus de

                            - 30l/semaine de déchets résiduels OU

                            - 50l/semaine de PMC OU

                            - 30l/semaine de papier et carton)

  • L’enregistrement préalable de toute entreprise qui collecte ou transporte des déchets auprès de Bruxelles Environnement
  • À partir de l’exercice 2013, une taxe sur l’incinération des déchets à charge des exploitants d’installations d’incinération de déchets situées sur le territoire de la Région.

Il y a un peu moins d’un an, le tri du papier/carton et des déchets dangereux devenait une obligation pour les entreprises bruxelloises. En février 2014, ce sera au tour des PMC, du verre et des déchets verre d’être pris en considération dans le tri des entreprises. Rejoignant la Région Flamande où l’obligation de tri est en vigueur depuis l’été 2013, la RBC entend améliorer significativement la portion de déchets triés dans les prochaines années.

Bilan

Le recyclage s’est nettement amélioré à Bruxelles depuis quelques années. D’après les chiffres de Fost Plus, le tonnage des PMC collectés hors des foyers augmentent depuis 2010, de 204 tonnes/an. Nous sommes aujourd’hui à 1034 tonnes collectées. Mais de nombreux efforts restent à fournir pour installer le tri partout en RBC.

Pourquoi trier ?

Respecter la législation et éviter d’écoper d’une amende de la Région pour non-respect de l’Ordonnance ne sont pas les seules motivations pour l’entreprise. Trier c’est aussi économiser de l’argent ! En effet, les flux triés sont moins chers à la collecte que le tout-venant. La mise en place du tri et son amélioration permettront aux entreprises de réduire visiblement leur facture de collecte.

Les outils à disposition  

Pour accompagner les entreprises dans ces changements, de nombreux outils sont disponibles à Bruxelles.

BECI - en partenariat avec Bruxelles Environnement – (dans le cadre du Brussels Waste Network) aident les entreprises à s’adapter à cette législation exigeante. En travaillant à l’élaboration de projets-pilotes, nous dégageons  de bonnes pratiques et des outils accessibles à tous. Un conseiller permanent chez BECI guide également les entreprises dans leur démarche. BECI vous a réalisé, avec l’aide de différents partenaires, une fiche explicative que vous trouverez en pièce jointe. Celle-ci reprend les informations clés à connaître.

Fost Plus propose des outils de communication gratuits pour sensibiliser votre personnel au tri. Le site internet www.trierautravail.be dispense de nombreux témoignages et informations pratiques et

De nombreux collecteurs offrent également à leurs clients des séances d’informations et un accompagnement pour la mise en place du tri. Renseignez-vous auprès de votre collecteur.

Enfin, BECI organise le 10 mars une séance d’information complète sur l’obligation de tri pour toutes les entreprises bruxelloises. Tant la législation que les outils pratiques seront traités.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le site du Brussels Waste Network ou à contacter notre Conseiller Déchets – Laurie Verheyen – lv@beci.be – 02/ 210 01 75