Baromètre politique – Les résultats

Vous avez été 662 à répondre à notre baromètre politique de novembre 2014.

Cette participation massive nous permet de tirer quelques conclusions intéressantes.

Popularité des ministres bruxellois

Commençons par la popularité des personnalités. Guy Vanhengel reste l’indétrônable favori avec une cote de 3,40 (sur 5) suivi par Didier Gosuin, qui fait sa (re)rentrée avec une cote de 3. Céline Fremault fait une honorable 3e. Les nouveaux ministres recueillent des voix qui sont difficiles à interpréter mais serviront de base pour les prochains baromètres.

Soulignons la faible confiance dans la capacité du gouvernement bruxellois à gérer les problèmes actuels : 22% de confiance pour 50% de défiance.

Priorités

42% des répondants demandent un allégement des charges sociales, contre 60% en 2011. Est-ce dû à l’annonce de la baisse des charges par le gouvernement fédéral ? La demande d’une réduction de Impôt sur les personnes physiques est passée quant à elle de 20% en 2013 à 24% cette année.

Dans les priorités du gouvernement, on retrouve sans surprise la mobilité, la simplification des procédure administratives et la réduction de la fiscalité.

Recrutement

En matière de recrutement et d’investissement, les entreprises se montrent très prudentes. Seules 46% envisagent de recruter ou d’investir dans les 12 prochains mois. 29% ne savent pas.

Quant à la discrimination et la meilleure manière de lutter contre celle-ci, 39% des employeurs recommandent de mieux informer … les employeurs sur les opportunités de la diversité. Ça tombe bien, nous organisons une formation à ce sujet le 17 décembre.

Actualité politique

Deux questions fortement d’actualité étaient posées. La première portait sur la confiance dans le gouvernement fédéral. Celle-ci est plutôt bonne : 48% de confiance contre 32% de peu confiants. C’est positif par rapport au Gouvernement bruxellois, comme énoncé plus haut.

La seconde était la suivante : En cas d’une baisse générale des charges sociales seriez-vous disposé à engager ? 62% répondent oui. 28% ne savent pas encore répondre. Tout dépendra vraisemblablement de la conjoncture.

Découvrez l’analyse détaillée de notre baromètre politique dans Entreprendre/Dynamiek du mois de janvier.

 

Cet article vous est proposé par Olivier Willocx, Administrateur délégué de BECI, 02/12/2014.

Vous pouvez également contribuer au contenu de notre site et vous placer comme référence auprès de nos internautes. Faites-nous part de votre expertise, de vos idées fraîches et de votre vision. Nous publierons directement votre texte, s'il répond aux besoins des entreprises bruxelloises et qu'il nous est fourni en français et néerlandais.

Vous souhaitez partager votre expertise auprès de milliers d'entrepreneurs ? Envoyez-nous votre proposition de contenu à newsletter@beci.be.