La 6e réforme de l’Etat, une opportunité de revoir ses plans

BECI se dote d’une stratégie 2015-2025

La 6e réforme de l'Etat organise le transfert de très nombreuses compétences fédérales vers les Régions. Du coup, BECI conforte son rôle d’interlocuteur incontournable pour toute entreprise active en Région bruxelloise.

Dès le 1er janvier 2015 commence la première phase de la mise en œuvre de cette régionalisation accrue. Les matières concernées sont aussi fondamentales que l’activation des allocations de chômage, les titres-services, la gestion des allocations familiales, l’accès à la profession, les conditions d’établissement, ou encore les fonds de Participation.

Révision de la stratégie

Le rôle de BECI dans le cadre de la concertation sociale et ses actions en matière de cogestion des organes de gestion d’institutions publiques, ses missions de tiers de confiance ou encore son Centre de Connaissance mais aussi l’ensemble de ses services (informations, conseils, outils, formations, mises en relation), sont concernés.

Forte du défi qui se présente, BECI adapte sa stratégie dans une perspective de long terme : nous développons une vision d’économie dynamique, pour faire de Bruxelles la région la plus prospère d’Europe.

Objectifs ambitieux

Nous visons un taux d’occupation des bruxellois proche des 70%, dans une ville reconnue pour sa mobilité, sa sécurité, sa fiscalité attractive, la qualité de son environnement et la paix sociale.

Pour y parvenir, nous entendons développer un climat d’affaires propice et promouvoir l’entreprenariat basé sur un patronat pertinent et représentatif.

3 composantes

Concrètement, une distinction de marque plus claire et efficace a été déterminée entre les composantes de BECI.

L’Union des Entreprises de Bruxelles renforce son rôle de partenaire social et de co-gestionnaire tandis que la Chambre de Commerce et d’Industrie accentue ses missions à l’égard des entreprises de 1 à 99 travailleurs et défend leurs intérêts spécifiques.

Izeo, poursuit son action à l’égard des indépendants et des dirigeants de PME. Ce plan stratégique 2015-2025 révise également la gouvernance interne et externe.

Investissement

En conséquence de ce travail de mise à jour indispensable, BECI compte également élargir la surface de son personnel spécialisé, par le recrutement de nouveaux experts.

Cet investissement conséquent n’est pas sans risque, mais nous prenons nos responsabilités pour assurer un niveau de service élevé à l’intention des entreprises.

 

Cet article vous est proposé par Xavier Dehan, Coordinateur du Centre de Connaissance, le 02.12.2014.

Vous pouvez également contribuer au contenu de notre site et vous placer comme référence auprès de nos internautes. Faites-nous part de votre expertise, de vos idées fraîches et de votre vision. Nous publierons directement votre texte, s'il répond aux besoins des entreprises bruxelloises et qu'il nous est fourni en français et néerlandais.

Vous souhaitez partager votre expertise auprès de milliers d'entrepreneurs ? Envoyez-nous votre proposition de contenu à newsletter@beci.be.