Un plan (encore) pour Bruxelles
Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage…

Si certains s’échinent à ralentir les trains pour en assurer l’arrivée à l’heure, il semble que la formule ait fait aussi des adeptes pour ce qui relève de la production de certains plans bruxellois. Et pas n’importe quel plan ! Le Plan régional de développement durable (ou PRDD), celui qui doit présider aux destinées de tous les autres.

Avec près de cinq ans de gestation, le voici maintenant à votre avis. Testament politique ou déclaration de gouvernement ? Le 25 mai 2014 nous le dira !

Pour ceux qui n’auraient jamais entendu parler du PRDD ou Plan Régional de Développement Durable, il s’agit d’un acte public sans valeur légale, mais qui s’impose aux administrations. Toutes les politiques doivent s’en inspirer, quel qu’en soit le domaine d’application. Et le Plan Régional d’Affectation du Sol, le PRAS, devrait en être l’ultime expression, indiquant à chacun ce qui peut ou non se faire sur chaque parcelle du territoire bruxellois.

Bref, le gouvernement actuel termine son parcours par quoi il aurait dû commencer. Ce travail présage-t-il la formation d’une nouvelle coalition ? Ou n’est-ce seulement qu’une sorte de testament politique, le legs de 25 ans d’existence de la Région de Bruxelles-Capitale ? Autant dire que l’enquête publique ne soulèvera pas les foules ni ne fera pas preuve de test législatif. Dans pareil contexte, difficile d’enthousiasmer le public, même si le projet comporte quelles avancées remarquables.

Passons sur les exercices de géographie élémentaires qui situent Bruxelles dans un contexte métropolitain et lui imposent le dialogue avec les deux grandes Régions du pays. C’est un message central de Brussels Metropolitan depuis 2008, qui associe BECI, VOKA, UWE et FEB. Une division en six espaces cohérents permet sans doute de penser hors des frontières des communes, sans pour autant les remettre en question ni inventer – du moins on l’espère – une nouvelle forme d’institution…

On notera une spécialisation de certaines zones, sans surprise : les congrès au Heysel, les médias à Reyers. Dire que c’était déjà le cas dans les éditions de 1995 et 2002… Reste alors le catalogue « La Redoute » de l’ensemble des thèmes chers à la liturgie bruxelloise : des logements pour tous, l’emploi aux Bruxellois, une capitale verte, la mobilité enfin !, un zeste de sécurité, une pincée d’attraction internationale etc. Tout-le-monde devrait y trouver (au moins un peu) son compte !

Si le cœur vous en dit, vous pouvez télécharger le document en français ou néerlandais en suivant le lien http://www.prdd.be/ et fournir un avis d’ici au 1er mars 2014 au nom de votre entreprise. BECI fera naturellement part de son analyse et de ses recommandations au gouvernement, mais également au suivant !

 

Cet article vous est proposé par Xavier Dehan, Coordinateur du Centre de Connaissance – 18.02.2014.

Vous pouvez également contribuer au contenu de notre site et vous placer comme référence auprès de nos internautes. Faites-nous part de votre expertise, de vos idées fraîches et de votre vision. Nous publierons directement votre texte, s'il répond aux besoins des entreprises bruxelloises et qu'il nous est fourni en français et néerlandais.

Vous souhaitez partager votre expertise auprès de milliers d'entrepreneurs ? Envoyez-nous votre proposition de contenu à newsletter@beci.be.