Chantier interdit au public – Port du casque obligatoire

L’été approche et la saison des grands travaux avec lui.

« Comme d’habitude » diriez-vous... À ceci près qu’une bonne partie du pentagone bruxellois deviendra dans le même temps piétonnier. Du Nord au Sud de la capitale, attendez-vous à croiser un nombre presque record de chantiers, avec à la clé, de gros embarras en perspective !

Commençons par celui qui sera sans doute le plus important d’entre eux. Le chantier pour le réaménagement du piétonnier de Bruxelles-Ville ne démarrera pas avant mars 2016 mais ses effets sur la mobilité se feront sentir dès cette année, avec une restriction drastique de l’accès aux voitures dès ce 29 juin. Vous êtes situés près de De Brouckère, Anspach ou Fontainas ? Découvrez les cartes et règlements de circulation.

Un peu plus à l’Est, n’oublions pas ce -bientôt feu- viaduc Reyers qui ne résistera plus pour longtemps aux premiers coups de pelleteuse. Déjà fermé depuis plusieurs mois, la démolition du viaduc impliquera une réduction du nombre d’emplacements de parking, à priori compensé par un terrain en bordure du building Diamant (?), mais rien ne semble encore confirmé à ce stade...

Autre rebondissement : la rénovation du tunnel Léopold II, maintes fois retardée, puis annoncée pour cet été, devait durer 2 ans. Il semblerait cependant que toutes les conditions ne soient pas encore réunies pour entamer les travaux. La confection d’un nouveau plan de circulation et de mobilité serait-elle ardue ? En attendant plus de précision, la vitesse maximale redescend à 50 km/h.

Dans le quartier Schuman, raillé par-delà les frontières pour son « rond-point » en chantier depuis un nombre incalculable d’années, les travaux reprendront de plus belle ce 29 juin pour le réaménagement des abords de la station. À noter que les travaux continuent dans les stations de métro Schuman et Arts-Loi. Ils durent depuis tellement longtemps qu’on a oublié quand ils ont commencé…

Le transport public de surface n’est pas en reste avec les premiers coups de pioche pour le tram 9 entre Simonis et Jette. Les travaux se feront en plusieurs phases jusque fin 2018. La première a commencé ce 4 mai sur la liaison entre Simonis et l'avenue de l'Arbre Ballon. Un soulagement pour le Nord de Bruxelles qui attendait depuis longtemps une desserte digne de ce nom.

Tous ces chantiers sont-ils un mal pour un bien ? On ne crée jamais des nuisances pour le plaisir. Ceci dit, loin de remettre en cause la nécessité de ces travaux, nous nous interrogeons surtout sur leur coordination. De la périphérie jusqu’au centre, l’été sera synonyme de rénovation, avec son lot de déviations qui se contentent de rediriger les flux sans réelle information en amont... Sauf exception (bon point pour le Viaduc Reyers), la communication est trop peu développée.

Il manque également une réelle offre de mobilité flexible. Les travaux de tram ont leur Tram-Bus. Pourquoi ne pas investir dans des lignes de bus en amont des grands travaux pour soulager les déviations souvent dépassées ? Nous espérons que la Région pourra conjuguer coordination des chantiers, bonne information et politiques de mobilité temporaire, faute de quoi, l’été risque d’être chaud.

Vous souhaitez en savoir plus sur les différents chantiers en Région de Bruxelles-Capitale ? Consultez le site www.espacespublics.brussels

 

Cet article vous est proposé par Vincent Campeol, Conseiller mobilité chez BECI, le 02.06.2015.

Vous pouvez également contribuer au contenu de notre site et vous placer comme référence auprès de nos internautes. Faites-nous part de votre expertise, de vos idées fraîches et de votre vision. Nous publierons directement votre texte, s'il répond aux besoins des entreprises bruxelloises et qu'il nous est fourni en français et néerlandais.

Vous souhaitez partager votre expertise auprès de milliers d'entrepreneurs ?  Envoyez-nous votre proposition de contenu à newsletter@beci.be.