Un nouveau plan de stationnement pour Bruxelles

La Ministre Brigitte Grouwels a lancé juste avant Noël une campagne de consultation et d'information auprès des communes bruxelloises à propos de la nouvelle politique de stationnement de la Région. Ce nouveau plan de stationnement s'articule autour des principes d'accessibilité, d'harmonisation et de multimodalité.

L'enquête publique démarrée le 21 janvier 2013 et se terminera peu avant la fin mars. Dans l’intervalle, toutes les communes, leurs habitants et les parties concernées au sein de la Région auront la faculté de consulter le plan en question et de formuler leurs commentaires.

Pas de suppression de parkings sans alternative valable et sans politique de mobilité globale.

BECI et les fédérations sectorielles répètent depuis le début de cette année qu'il ne peut être question de supprimer de l'espace de stationnement à Bruxelles sans prévoir des alternatives valables : il faut des surfaces de parking en périphérie urbaine avec un accès facile aux transports en commun, des garanties d'accessibilité optimale dans la ville pour toute personne qui a besoin de son véhicule pour exercer son métier, une signalisation efficace et fonctionnelle des parkings publics à l'intérieur de la ville et en périphérie, et une politique aussi libérale que possible qui permette au personnel médical, paramédical et technique de faire son travail.

Dans sa version actuelle, le plan prévoit d'augmenter la réglementation des espaces de stationnement plutôt que de les supprimer. Et quand il est question de réduire le nombre de places de stationnement, une compensation est prévue : de nouveaux parkings de quartier doivent être aménagés, les règles de stationnement pour les riverains doivent être assouplies en cas de constructions neuves et les parkings d'entreprise doivent être mis à la disposition des riverains dans la mesure des possibilités. Il est question, en outre, d'une réglementation souple des cartes d’exemption ou d'intervention pour les professions qui ne peuvent s'exercer sans le recours à un véhicule.

Le plan vise une harmonisation progressive et une simplification des règles de stationnement dans l'ensemble de la Région. La démarche devrait aboutir à un traitement équitable et correct de tous les conducteurs qui stationnent à Bruxelles.

BECI est d'avis que le plan ne peut réussir que s’il prend en considération tous les aspects inhérents à une meilleure mobilité. Ces aspects sont : le stationnement sur la voie publique et celui sur des parkings privés ou d'entreprise (le plan “Cobrace” de la Ministre Huytebroeck prévoit toujours une taxe sur le nombre de places de stationnement qui dépasseraient les normes prédéfinies),  le transport de marchandises et les besoins logistiques de la métropole, la gestion du trafic des vélos et autres deux-roues, l'extension du réseau de transport public et du métro, la réalisation (?) du réseau RER et enfin la gestion interrégionale de la problématique du Ring.

Mesurer pour savoir

La ministre Grouwels veut savoir combien de places de stationnement la Région de Bruxelles-Capitale compte actuellement. Elle procède donc, en 2013, à leur recensement, tant sur la voie publique qu'ailleurs.

Des limites sont imposées à l'autonomie et à la liberté communales en matière de politique de stationnement et de tarifs. Les communes restent responsables de leur plan d'action stationnement et de la délivrance de cartes d'exemption et de cartes de riverains, mais dans un cadre bien défini. Une harmonisation poussée devrait contribuer à une meilleure gestion de la problématique de la mobilité par le biais d'une démarche cohérente à l'échelle de la métropole.

Le plan ne se contente pas de réglementer le stationnement des voitures particulières : il fait aussi de la place aux autres modes de transport. Il tient notamment compte des besoins de stationnement spécifiques des cyclistes, motards, taxis, camions, camionnettes et autocars.

Le plan de stationnement régional peut être consulté du 21 janvier au 21 mars dans chacun des 19 hôtels de ville de Bruxelles, ou sur www.mobielbrussel.be/parkeerbeleidsplan. Il est possible de réagir en direct via le site de Bruxelles Mobilité. Les entrepreneurs peuvent aussi adresser leurs questions et suggestions au Centre de Connaissance de BECI (xd@beci.be).

 

« Précédent