La migration de vos références bancaires au format unique européen ?

Date butoir : 1er février 2014

C’est à cette date que les virements ou domiciliations au format national prendront fin. Si vous n’avez pas effectué votre migration vers SEPA d’ici le 1er février 2014, il ne vous sera plus possible de payer vos fournisseurs ou d’être payé !

En effet, l’Union Européenne exige de tous les acteurs de l’économie (banques, entreprises, professionnels et particuliers) qu’ils remplacent les virements et domiciliations nationaux par les moyens de paiement européens dits « SEPA », respectivement le SEPA Credit Transfert (SCT) et le SEPA Direct Debit (SDD). 

En pratique

Migrer vos moyens de paiement vers le système SEPA, c’est utiliser, dans tous vos supports de communication, votre numéro de compte européen de type IBAN et non plus votre numéro de compte national.

Comment faire ?

1/ Ne tardez pas à réaliser votre migration ! Cette opération exige du temps : un diagnostic de votre entreprise, suivi d’un plan d’actions, seront nécessaires. Par exemple :

  • Quel impact vont avoir ces changements sur votre entreprise ?
  • Quand déciderez-vous de migrer vers le nouveau système ?
  • Qui devrez-vous  informer (clients, fournisseurs…) ? N’oubliez pas non plus de prendre note des numéros de compte européens de ces mêmes personnes !

2/ Contactez votre banque pour connaitre tous les aspects techniques concernant la migration SEPA, notamment au regard des virements et des domiciliations !

3/ Si vous utilisez un logiciel pour la comptabilité ou un ERP, des modifications seront également à apporter. Prenez contact avec votre fournisseur pour vous assurer que le logiciel est compatible avec les normes SEPA.

SEPA, c’est quoi ?

Aussi appelé « espace unique de paiement en euros », le système SEPA (Single Euro Payments Area), est, comme son nom l’indique, un espace de paiement européen unifié, composé de 32 pays.

L’objectif d’un tel système est de permettre à toute personne, citoyen ou entreprise, d’effectuer ou de recevoir un paiement en Europe, aux mêmes conditions qu’au niveau national. Une fois généralisé, SEPA permettrait une réduction des coûts et des délais de paiement, ainsi qu’une plus grande fiabilité des moyens de paiement.

Créé à l’initiative des banques européennes, et soutenu par la Commission Européenne et la Banque Centrale Européenne, la mise en place des instruments de paiement SEPA a débuté en 2008 et devra s’achever au 1er février 2014.

Plus d'infos sur www.sepabelgium.be/fr/professionnels

 

Cet article vous est proposé par Marion Vigier, Business Relations de BECI, le 16.09.2013.

Vous pouvez également contribuer au contenu de notre site et vous placer comme référence auprès de nos internautes. Faites-nous part de votre expertise, de vos idées fraîches et de votre vision. Nous publierons directement votre texte, s'il répond aux besoins des entreprises bruxelloises et qu'il nous est fourni en français et néerlandais.

Vous souhaitez partager votre expertise auprès de milliers d'entrepreneurs ?  Envoyez-nous votre proposition de contenu à newsletter@beci.be.