Communiqué de presse - 17.06.2015

« Diversity means performance »

BECI dévoile son Livre Blanc à l’adresse des entreprises

A Bruxelles, 35% de la population a plus de 45 ans et le mouvement s’amplifie. 65,9% de la population bruxelloise de 18 à 60 ans est d’origine étrangère (soit de nationalité étrangère, soit né avec une nationalité étrangère, soit dont un des parents est né avec une nationalité étrangère). Et si, en Belgique, plus de 10 % de la population entre 15 et 64 ans est porteuse d’un handicap ou d’une maladie chronique, on peut raisonnablement penser que la capitale tire ce chiffre vers le haut.

Cette représentation démographique ne se reflète pas toujours dans les entreprises établies à Bruxelles, y compris pour les femmes dans les sphères hiérarchiques supérieures.

« Pourtant la diversité augmente la performance » souligne Thierry Willemarck, le Président de BECI, qui dévoile aujourd’hui les pages du Livre blanc de la diversité.

La formule a déjà convaincu plus d’un chef d’entreprise à Bruxelles car :

  • Chaque forme de diversité a sa particularité qui bonifie l’ensemble (le capital savoir pour les personnes matures, la vision élargie des personnes d’origine étrangère,…)
  • Avoir des équipes qui représentent l’ensemble de la population bruxelloise, c’est pouvoir mieux la comprendre et mieux l’atteindre.

Pourtant, toutes les entreprises ne se sont pas encore approprié ces atouts économiques. BECI a, pour les stimuler, analysé les différences significatives pour les quatre formes de discriminations les plus profondes sur le marché de l’emploi :

  • Genre : Le plafond de verre reste une réalité qui barre la progression verticale des femmes en entreprises et les écarts salariaux se situent entre 10 et 22 %
  • Age : Un tiers des inscrits comme demandeur d’emploi auprès d’Actiris a plus de 45 ans avec de réelles difficultés de remise au travail
  • Ascendance étrangère : Les personnes d’origine étrangère ont un taux d’emploi entre 38 et 53 % contre 74 % chez les personnes d’origine belge.
  • Handicap : Le taux d’emploi des personnes en situation de handicap en Belgique est seulement 40,7 % contre 66,4 % chez les personnes sans handicap.

A travers son livre blanc, BECI a disséqué la genèse de la discrimination et insiste : la discrimination résulte notamment d’une construction sociale qui crée des habitudes sociales et des comportements monolithiques. Ainsi, des trajectoires sociales « mono-culturelles » peuvent engendrer des pratiques sociales – et donc des pratiques RH - « mono-culturelles », sans qu’il y ait forcément d’intention malveillante. C’est pourquoi, certains comportements discriminatoires sont parfois silencieux ; ils sont même, pour une part, inaudibles dans l’interaction discriminante et peuvent rester invisibles à ceux même qui les posent.

Aussi, « l’interdiction de discriminer n’augmente pas la diversité. Au contraire, un mécanisme de contrôle peut, indirectement, renforcer ou créer un préjugé négatif » souligne encore Thierry Willemarck et Jean-Claude Daoust, Président de la commission sociale de BECI, qui réagissent ainsi à la proposition de résolution de la majorité fédérale visant à introduire des contrôles ciblés relatifs à la lutte contre la discrimination sur le marché du travail. Cette interdiction existe depuis 35 ans (à travers divers textes de loi) et les résultats récents (monitoring socio-économique notamment) montrent bien qu’elle ne modifie pas les chiffres.

Et de rappeler aussi, que la discrimination, inscrite dans toute la société, demande une approche globale notamment à travers l’enseignement qui constitue la machine à discriminer la plus puissante qui soit.

Face à la problématique, BECI a relevé le défi et a souligné les nœuds qui existent, à la fois au niveau macrologique (sociétale) et micrologique (individuellement) tout en montrant la richesse humaine mais aussi les atouts économiques évidents.

Le texte complet sera diffusé début septembre avec le magazine de BECI, Bruxelles métropole.

Pour plus d'informations :
Olivier Willocx
+32 475 513 158

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

BECI (Brussels Enterprises Commerce & Industry) est issue du partenariat entre la Chambre de Commerce et l’Union des Entreprises de Bruxelles. BECI représente les deux tiers de l'emploi à Bruxelles et compte plus de 35.000 entreprises membres. BECI défend les intérêts individuels et collectifs des entreprises bruxelloises et leur propose un éventail étoffé de services.