On en a marre !


BRUXELLES, le 1er JUIN 2011

BECI, l’organisation patronale bruxelloise, en a plus qu’assez des attaques à répétition du Voka à l’encontre de Bruxelles. Pas plus tard qu’aujourd’hui, dans une interview accordée à La Libre Belgique, le président du Voka, Luc De Bruyckere, n’a cessé de dénigrer Bruxelles et de la dépeindre comme une ville mal gérée qui nuit un peu plus au bien-être de la Flandre.

Chacun est en droit d’exprimer son point de vue, certes, mais l’organisation patronale flamande manque de bonne foi intellectuelle.

Trois constats s’imposent donc:

  1. Bruxelles est la troisième région la plus riche d’Europe. La Flandre est 58e et la Wallonie se classe en 176e position (selon les chiffres d’Eurostat). Mais ce n’est pas tout. Le Produit intérieur brut de Bruxelles est quasiment le double de celui de la Flandre (toujours selon les chiffres d’Eurostat): si nous comparons le PIB par habitant sur une échelle moyenne de 100 au sein de l’UE, Bruxelles obtient un score de 220, tandis que la Flandre enregistre un résultat de 116 et la Wallonie de 83.
  2. Bruxelles est responsable de plus de 20% du PNB, mais elle ne reçoit en retour que 10% de cette manne. Est-ce réellement juste?
  3. Si Bruxelles investit dans la mobilité et l’emploi, c’est aussi pour les plus de 300.000 navetteurs flamands qui viennent travailler chaque jour dans la capitale. Comment la Flandre réagirait-elle si tel n’était pas le cas?

L’objectif principal des organisations patronales est de contribuer à l’instauration d’un climat économique favorable pour les entreprises ainsi qu’au bien-être de tous les citoyens, et non de s’adonner à de telles manœuvres politiques.

 

Pour toute question, veuillez nous contacter par téléphone:

Jean-Claude Daoust,

Président de BECI

M +32 496 23 87 88

 

Olivier Willocx,

Administrateur délégué de BECI

M +32 475 51 31 58

 

Contact Presse :

Olivier Duquaine

Backstage Communication

M +32 477 50 47 84

 


BECI (Brussels Enterprises Commerce & Industry) est le fruit d’un partenariat entre la Chambre de Commerce et l’Union des Entreprises de Bruxelles. BECI représente deux tiers de l’emploi bruxellois et plus de 35 000 entreprises en sont membres. BECI défend les intérêts individuels et collectifs des entreprises bruxelloises et leur offre un large éventail de services.