Business Route 2018 For Metropolitan Brussels

Communiqué de presse

“La rue Neuve, le plus grande centre commercial d’Europe”

BRUXELLES LE 23 MARS 2010 - « Faisons de la rue Neuve le plus grand centre commercial d’Europe ! » Cette piste de réflexion ambitieuse est lancée aujourd’hui par l’organisation patronale BECI, en concertation avec l’échevin du Tourisme Philippe Close et l’architecte Karel Lowette. « From boring to daring », voilà qui cadre parfaitement avec l’esprit de la « Brussels Metropolitan Region ».

La rue Neuve est riche de contrastes. Cette rue commerçante a beau être la plus chère du pays et offrir le plus de choix en terme de commerce, elle se révèle aussi très désuète. Il est temps de mettre en place une opération de rajeunissement. Et pourquoi ne pas d’emblée en faire le plus grand centre commercial européen ? Telle est l’idée émise par l’organisation patronale BECI et l’architecte Karel Lowette, avec le soutien de l’échevin bruxellois du Tourisme, Philippe Close. Ces derniers pensent à un véritable centre commercial avec une rue piétonnière commerciale couverte.

Le projet du bureau d’architecture Lowette est à la fois simple et ambitieux. « Nous songeons à couvrir entièrement la rue Neuve à l’aide de grandes verrières, qui constitueraient ensemble une série de vagues, » explique l’architecte Karel Lowette. Ces verrières seraient soutenues par des barres métalliques fixées à la façade. « Notre but consiste à séduire les passants sans gêner les commerçants. Nous souhaitons construire le plus grand centre commercial d’Europe sans devoir tout raser. Des études révèlent que par mauvais temps, les consommateurs limitent leur balade à l’Inno ou City 2. La rue Neuve est alors désertée. Couvrir la rue permettrait de remédier à ce problème. »

Ce projet présente encore un autre avantage, à savoir épargner les petits commerces. « Nous ne voulons pas donner naissance à un mastodonte qui viendrait supplanter tous les petits commerces du centre-ville, » explique Olivier Willocx, administrateur délégué de BECI. Les promoteurs comptent sur la collaboration et l’enthousiasme des commerçants dans l’exécution de leur projet. « Nous voulons combattre l’image de Bruxelles comme ville ennuyeuse. Nous pensons également laisser les magasins de la rue Neuve ouverts jusqu’à 20 ou 21 heures une fois par semaine. »

De solides arguments sont avancés en faveur du projet. Depuis l’ouverture de Square Brussels Meeting Centre, un nombre croissant de congressistes se rendent à Bruxelles. « Nous savons que les congressistes dépensent en moyenne 400 euros par jour, logement compris. Mais une fois la journée de congrès terminée, tous les magasins sont fermés. Les congressistes achètent par conséquent leurs cadeaux et souvenirs à l’aéroport. En prolongeant l’ouverture des magasins, nous pouvons ramener une part de ces dépenses vers Bruxelles. »

Stimuler le commerce n’est pas l’unique dessein des promoteurs: « Le projet lié au commerce entend donner une réaffectation aux espaces situés au-dessus des magasins. L’inoccupation entraîne en effet un sentiment d’insécurité. La création de nouvelles habitations accessibles depuis les rues adjacentes est synonyme d’un plus grand contrôle social et d’une sécurité accrue. »

 

(Un annexe, un photomontage du projet rue Neuve, copyright bureau d’architecture Lowette)

 

-------

A propos de BECI

BECI (Brussels Enterprises Commerce & Industry) est l’alliance entre la Chambre de Commerce et l’Union des Entreprises de Bruxelles. BECI représente 2/3 de l’emploi bruxellois et compte plus de 35.000 entreprises membres. BECI défend les intérêts individuels et collectifs des entreprises bruxelloises et leur offre une vaste gamme de services.

Brussels Enterprises Commerce and Industry

Plus d'infos :

Roel Veyt
Media coordinator
02 563 68 53 – 0475 43 91 28 – rv@beci.be