Communiqué de presse - 15.11.2013

Les organisations d’employeurs soulignent l’importance du transport de marchandises par rail

Jo Cornu, le nouveau patron des chemins de fer belges, a pris ses fonctions cette semaine. De nombreux conseils et défis ont déjà été formulés dans les médias. Les employeurs constatent qu’il n’est, dans ce cadre, que très peu question de l’importance du transport de marchandises. Aussi lancent-ils un appel à Jo Cornu pour qu’il n’oublie pas ce segment important du transport par rail.

La Belgique possède un réseau de chemins de fer parmi les plus denses d’Europe. Un réseau bien équipé ainsi qu’une exploitation qualitative de celui-ci constituent des conditions essentielles pour mener à bien notre vocation logistique. La stratégie de la SNCB doit se fonder sur une offre ponctuelle et fiable pour les personnes ET les marchandises. Le rail joue en effet un rôle fondamental dans l’amélioration de l’accès à nos passerelles économiques. Pour pouvoir répondre proactivement à la demande croissante dans le domaine du transport de marchandises, notre réseau ferroviaire doit être optimisé. Les mises à niveau du Rhin d’acier et de l’axe Athus-Meuse avec connexion vers la France constituent par exemple d’importants projets d’infrastructure ferroviaire. La modernisation de grandes gares de formation, tant en Wallonie qu’en Flandre, est également indispensable à un transport ferroviaire efficace.

Pour le transport de marchandises par rail, il est capital de pouvoir assurer le transport ferroviaire existant de et vers nos ports, nos terminaux, nos ports intérieurs et entreprises de manière rentable, flexible et qualitative. Les possibilités de transport revêtent en effet une importance majeure pour de nombreuses entreprises. À court terme, il s’avère essentiel de trouver une solution pour le transport diffus de marchandises. Ce type de transport consiste à collecter des wagons auprès de différentes entreprises pour constituer ainsi un faisceau ferroviaire vers une destination donnée. Là, les trains sont à nouveau décomposés pour acheminer les wagons vers les clients finaux. À cet égard, un accès non discriminatoire aux gares de triage et terminaux revêt également une importance capitale.

BECI (Brussels Enterprises Commerce & Industry) est issue du partenariat entre la Chambre de Commerce et l’Union des Entreprises de Bruxelles. BECI représente les deux tiers de l'emploi à Bruxelles et compte plus de 35.000 entreprises membres. BECI défend les intérêts individuels et collectifs des entreprises bruxelloises et leur propose un éventail étoffé de services.