Communiqué de presse - 26.07.2017

Mesures fédérales en faveur des PME : « Excellent pour Bruxelles », se réjouit BECI

 

« L’annonce de la diminution du taux de l’impôt des sociétés (ISOC), ramené à terme à 20 % est une excellente nouvelle pour l’économie bruxelloise, caractérisée par une proportion très importante de PME », analyse Olivier Willocx, administrateur délégué de BECI. « Notre économie urbaine », poursuit Olivier Willocx, « profitera également de l’extension des mesures de flexi-jobs au commerce de détail, au bénéfice également du citoyen et du consommateur. C’est aussi le cas avec l’encouragement des mesures en faveur des starter jobs, qui ne peut être que bénéfique au marché de l’emploi bruxellois.En matière d’emploi et de diversité, il ne faut pas sous-estimer non plus les mesures prises en faveur de la déductibilité des frais de garde. »

 

D’autres motifs de réjouissance ? « Le renforcement des revenus modestes des travailleursest un point important », souligne Olivier Willocx. « Financièrement, le travail doit être résolument attractif en comparaison de ce que procure un revenu de remplacement. C’est également une question de dignité. Je pointe aussi l’adaptation de la loi sur l’e-commerce au travail de nuit et du dimanche. En matière d’e-commerce, Bruxelles et la Belgique ont raté de nombreuses opportunités. J’espère que nous allons pouvoir inverser la tendance, rattraper le temps perdu et récupérer des parts de marché. Nous suivrons aussi avec attention les mesures en faveur de l’encouragement de l’investissement privé dans les entreprises en croissance. »

 

N’est-ce pas se réjouir un peu vite ? « Il faudra évidemment voir la réalité des chiffres et le détail des mesures annoncées », tempère Olivier Willocx. « Ce que nous disons, c’est que les mesures vont dans le bon sens et qu’elles sont spécialement profitables à une économie urbaine et de services, avec de nombreuses PME bruxelloises qui ne demandent qu’à croître et à engager si on leur offre un cadre propice à leur développement, sans entraves ni lourdeurs inutiles. »