Communiqué de presse - 08.09.2015

Rentrée politique bruxelloise, quelles priorités ?

Mobilité : les entreprises ne voient pas le bout du tunnel

Avec la rentrée et son lot de tracas quotidiens, BECI révèle le dernier volet de son sondage semestriel réalisé entre fin juin et mi-juillet auprès de 35.000 indépendants, cadres et dirigeants d’entreprises bruxelloises. Après la question de lien entre tax shift et volonté d’investir et d’engager, et celle relative à la question de la diversité en entreprises, portée par la publication ce jour du Livre Blanc éponyme, place aux priorités régionales telles qu’exprimées par les entrepreneurs. L’ensemble du sondage sera disponible dans le prochain rapport annuel de la fédération interprofessionnelle, diffusé début octobre.

En première position, inchangée depuis le premier sondage, la mobilité reste largement en tête des préoccupations des entrepreneurs bruxellois. Malgré que le rapport INRIX récent fasse passer Londres devant Bruxelles en matière de congestion, cette dernière n’affichant « que » 74 heures perdue en moyenne par personne et par an dans les bouchons, les entrepreneurs considèrent même qu’elle a empiré. « Près de 52% des répondants en font l’absolue priorité » souligne Olivier Willocx, administrateur délégué de BECI. Le « péage urbain » et le « piétonnier » polarisent fortement les répondants.

« Il faudra faire preuve autant de pédagogie pour mettre en place le prélèvement intelligent que de communication et d’améliorations notoires afin que le piétonnier devienne le succès qu’on lui souhaite » analyse le porte-parole de BECI. La simplification administrative est la 2e priorité des entrepreneurs : « Il suffit de voir la lenteur de certaines procédures urbanistiques qui mettent Région et Communes hors la loi » dénonce Olivier Willocx. Quant à la fiscalité, les entrepreneurs seraient prêts à renoncer à certaines aides régionales en échange d’une baisse générale de cette dernière.

Fiche technique du sondage  
Début 26/06/2015
Fin 17/07/2015
Destinataires Cadres et dirigeants des entreprises bruxelloises (~35,000)
Nombre de répondants 1032
Méthodologie Sans pondération de type une entreprise, une voix
1er baromètre politique novembre 2010
Baromètre politique précédent novembre 2014

Quels sont les trois thèmes qui doivent être traités en priorité par le Gouvernement bruxellois pour assurer le développement de l’économie et de l’emploi ?

Priorités

Pour plus d'informations :

Olivier Willocx – 0475 51 31 58

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

BECI (Brussels Enterprises Commerce & Industry) est issue du partenariat entre la Chambre de Commerce et l’Union des Entreprises de Bruxelles. BECI représente les deux tiers de l'emploi à Bruxelles et compte plus de 35.000 entreprises membres. BECI défend les intérêts individuels et collectifs des entreprises bruxelloises et leur propose un éventail étoffé de services.