Communiqué de presse

Quand Le Soir se trompe de combat

BRUXELLES LE 11 DECEMBRE 2009 - Nous avons pris connaissance avec un certain étonnement du commentaire paru dans le journal Le Soir concernant la proposition de nommer Mr. Vincent Reuter comme Président de l’Office Nationale Ducroire. Le fait que Mr Reuter est Administrateur délégué de l’UWE poserait des problèmes d’impartialité voir de conflit d’intérêt, lorsqu’il devra se prononcer sur les risques que des entreprises courent à l’exportation. Cette position part vraisemblablement du principe qu’un représentant d’un organisme d’entreprises, dès qu’il accepte un mandat, perdrait sa faculté d’impartialité et sa capacité de juger en toute objectivité sur des dossiers introduits par des d’entreprises, et ce même s’il n’y exerce aucune fonction.

Nous croyons au contraire que la compétence en matière de gestion d’entreprise est un garant d’une bonne capacité de juger en connaissance de cause et donc en toute impartialité. A contrario, nommer des représentants sur de critères et répartitions strictement politiques dans des sociétés publiques d’assurance crédit tel que le Ducroire, ne semble pas offrir par nature une garantie d’impartialité et de compétence.

 

-------

A propos de BECI

BECI (Brussels Enterprises Commerce & Industry) est l’alliance entre la Chambre de Commerce et l’Union des Entreprises de Bruxelles. BECI représente 2/3 de l’emploi bruxellois et compte plus de 35.000 entreprises membres. BECI défend les intérêts individuels et collectifs des entreprises bruxelloises et leur offre une vaste gamme de services.

Brussels Enterprises Commerce and Industry

Plus d'infos :

Roel Veyt
Media coordinator
02 563 68 53 – 0475 43 91 28 – rv@beci.be