Salaires : Bruxelles paie toujours mieux

C’est à Bruxelles que les salaires sont les plus élevés en Belgique, et ce n’est pas une surprise. Ce qui interpelle davantage, à la lecture des statistiques récemment publiées par le SPF Économie, c’est l’ampleur de l’écart entre Bruxelles et les autres Régions, et le fait que cette différence continue à s’accroître. 

Les chiffres publiés concernent le salaire mensuel brut moyen des employés à temps plein. À Bruxelles, ce salaire moyen était en 2011 de 3.694 €, soit 14 % de plus que la moyenne nationale, 18 % de plus qu’en Flandre et près de 24 % de plus qu’en Wallonie. Mais surtout, il croît plus vite : entre 1999 et 2011, le salaire bruxellois moyen a augmenté de 47 %, alors que, dans le même temps, il ne progressait que de 42 % en Flandre et de 40 % en Wallonie. BECI y voit un nouvel indice de l’attractivité de Bruxelles et de son rôle économique moteur.

Ces différences trouvent bien sûr à s’expliquer. Elles sont principalement liées au statut de capitale, au coût de la vie, à la présence d’institutions et d’entreprises internationales, ainsi que d’entreprises nationales ayant leur siège à Bruxelles. Elles sont, en bref, le reflet de la « guerre des talents ». « Bruxelles concentre les fonctions supérieures et les compétences. C’est là qu’on trouve les jobs les plus intéressants », résume Olivier Willocx, Administrateur Délégué de BECI. « Le bilinguisme joue aussi un rôle important. À fonctions égales, une PME régionale bruxelloise aura besoin de collaborateurs bilingues, voire trilingues, ce qui n’est pas forcément le cas d’une PME régionale flamande ou wallonne. »

Les salariés auront de quoi se réjouir ; les employeurs nettement moins. Car ces écarts salariaux traduisent aussi un problème de compétitivité, lié au coût de la mobilité et aux insuffisances de la formation. « Les entreprises bruxelloises doivent aller de plus en plus loin pour trouver le personnel dont elles ont besoin et accepter de payer plus cher », poursuit Olivier Willocx. « Elles sont attractives pour les salariés, mais cela pèse sur leur rentabilité et cela pourrait inciter certaines d’entre elles à quitter la Région. »

Source : SPF Economie
http://economie.fgov.be/fr/statistiques/chiffres/travailvie/salaires/mensuels/

Plus d’informations :
Olivier Willocx
0475 51 31 58


BECI (Brussels Enterprises Commerce & Industry) est issue du partenariat entre la Chambre de Commerce et l’Union des Entreprises de Bruxelles. BECI représente les deux tiers de l'emploi à Bruxelles et compte plus de 35.000 entreprises membres. BECI défend les intérêts individuels et collectifs des entreprises bruxelloises et leur propose un éventail étoffé de services.