Vers la transition économique : de multiples opportunités pour les entreprises

BECI lance son premier cycle de formation en management environnemental

A quelques mois de la sortie du Programme Régional d’Economie circulaire du Gouvernement bruxellois (le P.R.E.C.) et alors que de nombreuses initiatives « green » voient le jour un peu partout, BECI, la Chambre de Commerce de Bruxelles, questionne les entreprises bruxelloises sur leur perception de l’environnement dans leur quotidien. Comment celles-ci appréhendent cette thématique et comment l’intègrent-elles à leur fonctionnement face à d’autres priorités commerciales ? En réponse à leurs préoccupations, BECI lance avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale une nouvelle formation en management environnemental dès septembre.

En 2006, une enquête européenne auprès de 500 entreprises dotées d’un SME (Système de Management Environnemental) montrait que, dans plus de 80 % des cas, la mise en place de celui-ci s’avérait rentable. Plus de 60 % des entreprises évaluaient même le retour sur investissement à moins de 12 mois. Mais aujourd’hui que pensent réellement nos entreprises, ancrées dans la réalité bruxelloise et n’ayant pas forcément mis en place de SME?

« L’enquête que nous avons menée en juin dernier a révélé des résultats très significatifs. Ceux-ci montrent une évolution dans la perception des entreprises face à l’environnement » se réjouit Jan De Brabanter, Secrétaire Général de BECI. Les chiffres rapportés par BECI montrent qu’elles sont 33% à considérer l’environnement comme une réelle opportunité de croissance et 70% à l’avoir intégré à leur stratégie de développement.

Même si ces chiffres sont clairs, le Secrétaire Général représentant les entreprises bruxelloises relativise quelque peu : « Nous avons constaté que plus de la moitié des entreprises estiment que leur propre gestion de l’environnement est « bonne », voire « excellente » (elles sont 40 % à la juger « améliorable »), mais elles sont aussi 70 % à estimer que les autres entreprises bruxelloises tiennent « peu ou très peu compte » des aspects environnementaux dans leurs activités. Bien sûr les mauvais élèves sont toujours les autres… », sourit Jan De Brabanter.

Autre constat interloquant, moins de la moitié des répondants affirment ne pas connaître la législation environnementale, - 80% disent n’avoir jamais fait appel à des subsides ou primes à caractère « vert ». Laura Rebreanu, coordinateur développement durable, nous commente ces chiffres : « Ces résultats montrent bien que, si la « conscience environnementale » est bien réelle, les entreprises bruxelloises manquent encore d’outils ; elles ont besoin d’être mieux formées et informées sur de nombreux aspects liés à l’environnement ».

« Nous avons voulu répondre à ce besoin et offrir aux entreprises l’accompagnement nécessaire pour mieux appréhender le management environnemental. Nous voulons le rendre accessible à toutes les entreprises et leur permettre d’en saisir les enjeux, environnementaux mais surtout financiers et concurrentiels » explique Laura Rebreanu. En septembre, BECI lance une nouvelle formation en management environnemental certifiée par la Chambre de Commerce et organisée en collaboration avec 21 Solutions, bureau d’étude bruxellois, Bruxelles Environnement et avec l’aide du cabinet de la Ministre Céline Fremault en charge de l’environnement et de Suez Environnement.

« Mon administration et moi-même soutenons activement ce type d’initiatives. Outre le fait que ce cycle de formation offre des outils indispensables aux entreprises pour la mise en place d’un SME performant, il leur permettra également de se réunir autour d’une thématique transversale qui les concerne toutes. Cette nouvelle dynamique sera sans aucun doute favorable au développement de l’entreprenariat bruxellois. A l’issue, nous espérons qu’il mènera à renforcer la communauté d’acteurs labellisés ‘Entreprise écodynamique’ à Bruxelles », nous confie Céline Fremault avec enthousiasme.

De septembre 2015 à juin 2016, ce cycle de 12 modules et 5 webinaires aidera tant les acteurs privés que publics à transformer les contraintes environnementales en une multitude d’opportunités de développement.

Laurie Verheyen, Conseiller économie circulaire chez BECI, convie d’ailleurs toutes les entreprises de Bruxelles le mardi 25 août au premier Green After Work de BECI, dans le cadre d’exception du Chalet Robinson. Plus d’une centaine d’entreprises de tout horizon déjà inscrites, prêtes à échanger leurs bonnes pratiques et à élargir leur réseau. « Une occasion de poser toutes vos questions à nos experts thématiques dans une ambiance décontractée et conviviale. N’hésitez surtout pas à vous y inscrire, sur le site internet de BECI : www.beci.be/events », conclut Laurie Verheyen.

Pour plus d’informations, visitez le site internet de BECI http://www.beci.be/activites/formations_seminaires/themes/mobilite_urbanisme_environnement/cycle_management_environnemental/ ou contactez green@beci.be

Laura Rebreanu – 0471 71 00 56
Laurie Verheyen – 0471 32 65 15
Jan De Brabanter – 0499 58 88 45

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

BECI (Brussels Enterprises Commerce & Industry) est issue du partenariat entre la Chambre de Commerce et l’Union des Entreprises de Bruxelles. BECI représente les deux tiers de l'emploi à Bruxelles et compte plus de 35.000 entreprises membres. BECI défend les intérêts individuels et collectifs des entreprises bruxelloises et leur propose un éventail étoffé de services.