Communiqué de presse - 18.05.2017

L’Oréal redouble d’efforts pour atteindre ses objectifs de développement durable 

Alors que les impacts du changement climatique deviennent de plus en plus tangibles, affectant aussi le secteur de la cosmétique, le groupe L’Oréal rend compte de son engagement à réduire drastiquement l’impact environnemental de son activité et réaffirme sa volonté d’agir en faveur du climat.

« Le changement climatique est une réalité dont les effets sur les plus vulnérables se font déjà sentir, par exemple sur les communautés de producteurs auprès desquels nous achetons certains ingrédients, comme le beurre de karité au Burkina Faso ou l’huile d’argan qui provient du sud du Maroc », déclare Alexandra Palt, Directrice de Développement durable du groupe L’Oréal. « Il y a urgence à agir. À mi-parcours de notre ambition à horizon 2020, nous allons redoubler d’efforts pour réduire notre empreinte environnementale et atteindre nos objectifs, notamment en matière de production et d’innovation durables. »

Les résultats publiés par L’Oréal dans le rapport d’avancement 2016 de son programme de développement durable Sharing Beauty With All en témoignent. En réduisant de 67 % les émissions de CO2 de ses usines et centrales de distribution en valeur absolue par rapport à 2005, L’Oréal a dépassé son objectif de -60 % en 2020 avec 4 ans d’avance, tout en augmentant sa production de 29 % sur la même période. De plus, fin 2016, le Groupe compte 15 sites industriels ayant atteint la neutralité carbone.

Ce résultat exceptionnel est salué par le CDP, une organisation internationale indépendante, qui évalue la performance environnementale des entreprises. En 2016, parmi près de 3 000 compagnies évaluées, L’Oréal est l’une des deux seules entreprises au monde à s’être vu décerner trois « A » soit le meilleur score, aux classements réalisés par le CDP sur trois sujets majeurs : protection du climat, gestion durable de l’eau et lutte contre la déforestation.

Info : www.loreal-paris.fr