Selon le Commissaire européen à la Concurrence Verstager, le géant brassicole AB InBev limite la concurrence déjà depuis 2009, en rendant impossibles les importations de Jupiler et de Leffe vers notre pays à partir des Pays-Bas et de la France. Les prix d’achat des commerçants sont sensiblement inférieurs dans ces pays, mais AB InBev empêche les commerçants belges d’acheter de la bière aux Pays-Bas ou en France, au moyen d’interventions techniques au niveau des emballages. 

L’Europe donne raison au secteur du commerce

Dominique Michel, CEO de Comeos : « Nous ne nous prononçons pas sur le fond de l’affaire, mais sommes satisfaits que la Commission européenne constate maintenant officiellement ce que nous dénonçons déjà depuis plusieurs années.   Nos analyses montrent que les détaillants en Belgique sont contraints de payer des produits de grandes marques plus cher que leurs collègues d’autres pays.  Cela ne vaut d’ailleurs pas uniquement pour la bière.   Pour certains produits, les commerçants belges doivent payer jusqu’à 30% de plus que les détaillants français ou italiens. » 

Mettre fin au géoblocage également pour les commerçants

La semaine dernière, l’Europe a décidé de mettre un terme au géoblocage.  Cela signifie que les consommateurs peuvent effectuer des achats sans limitations sur des sites internet étrangers. « Nous nous attendons maintenant à ce que ce qui est rendu possible pour les consommateurs le soit également pour les commerçants.”