Communiqué de presse - 26.06.2017

Lancement de la Chaire Belgique-Brésil

A l’occasion d’une mission de l’Université libre de Bruxelles au Brésil, lancement le 6 juillet prochain, de la Chaire Belgique-Brésil, initiée par l’Université libre de Bruxelles. Cette Chaire contribuera à renforcer les relations scientifiques belgo-brésiliennes et vise à développer un véritable hub scientifique entre l’Europe et l’Amérique du sud.

La Chaire Belgique-Brésil est une nouvelle plateforme scientifique initiée par l’Université libre de Bruxelles. Elle fédère une série d’activités bilatérales et se fixe pour objectif de développer un véritable hub scientifique entre l’Europe et l’Amérique du Sud.

Son champ d’action privilégie des domaines d’excellence scientifique partagée, qui sont aussi stratégiques pour les relations belgo-brésiliennes : biologie médicale, biotechnologies, construction civile, droit de la propriété intellectuelle, science des matériaux, relations internationales, qualité de la démocratie, etc.

Le renforcement des collaborations scientifiques belgo-brésiliennes passe par une série d’actions concrètes : impulsion de projets innovants, rencontres entre chercheurs de rang international, formation de jeunes talents, organisation de séminaires et colloques conjoints.

Cette chaire est aussi un vecteur de rapprochement entre les universités et le monde de l’entreprise, dont les actions se font encore trop rarement de manière intégrée.

Elle s’appuie sur plusieurs années de collaboration entre l’ULB et ses partenaires brésiliens. Parmi les projets en cours, citons par exemple :

  • Biologie marine et microbiologie médicale : vers de nouvelles molécules antibiotiques. Ce programme rassemble des chercheurs de l’ULB et de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ). Il vise à isoler des bactéries de diverses éponges marines du littoral brésilien et européen (en particulier d'éponges récemment découvertes et qui n'ont donc pas encore été caractérisées) pour la recherche de nouvelles molécules antibiotiques. Contact : Prof. Isabelle George (ULB) & Prof. Marinella Silva Laport (UFRJ).
  • Etudes européennes : former des universitaires brésiliens à la complexité du cadre juridique et politique de l’Union Européenne. Ce programme de formation pédagogique rassemble des professeurs de l’Institut d’Etudes Européennes de l’ULB et de la Fondation Getúlio Vargas (Chaire Jean Monnet). Un premier volet s’intéresse aux normes et aux droits fondamentaux dans l'Union européenne. Le second axe porte sur l'espace de liberté, de sécurité et de justice de l'Union européenne. Contact : Prof. Anne Weyembergh (ULB) & Paula Almeida (FGV)
  • Sciences sociales : les innovations politiques dans les démocraties contemporaines. Ce projet rassemble des chercheurs de l’ULB, de l’Université de Campinas (UNICAMP), de l’Université de Montréal et de l’Université de Genève. Il évalue l’impact de certaines innovations dans les démocraties contemporaines d’Amérique latine et d’Europe. Il s’intéresse en particulier aux expériences de budgets participatifs et à leurs effets sur la gouvernance locale. Contact : Prof. Frédéric Louault (ULB) & Prof. Wagner Romão (UNICAMP)

Le lancement de la Chaire Belgique-Brésil ce 6 juillet, sera précédé de trois conférences sur le thème : « L’Europe et le Brésil dans un monde en mutation ». La première évoquera le rôle de la Belgique comme pont entre le Brésil et l’Europe (Frédéric Louault, Professeur à l’ULB). La deuxième portera sur l’importance du Brésil dans les relations entre l’Union européenne et le Mercosur (Marcelo de Almeida Medeiros, Professeur à l’Université Fédérale du Pernambouc). La troisième s’intéressera à la place du Brésil et de l’Europe dans le contexte géopolitique actuel (Mario Telo, Professeur émérite à l’ULB et à la LUISS University).

Cet événement se fera en présence de Marie-Soleil Frère, Vice-rectrice de l’ULB en charge des Relations internationales et de la coopération, de la Princesse Alix de Ligne, Directrice du marketing de l’entreprise brésilienne de joaillerie H. Stern et représentante de l’ULB au Brésil, et de Jean-Paul Charlier, Consul Général du Royaume de Belgique à Rio de Janeiro.