Devenir indépendant en Belgique : les conditions pour se lancer

En Belgique, il y a six conditions pour devenir indépendant, que ce soit à titre principal ou à titre d'indépendant complémentaire.

  1. Etre majeur (18 ans minimum) et jouir de vos droits civils.
  2. Etre belge ou de l'Espace Economique Européen (EEE) ou disposer d'un permis de travail / carte professionnelle.
  3. Ne pas être déclaré légalement ou juridiquement incompétent ou placé sous l’autorité d’un administrateur provisoire.
  4. Les entreprises commerciales doivent prouver leurs capacités d'entreprendre (connaissances en gestion de base et, pour les métiers réglementés, une connaissance du secteur).
  5. En cas d'inscription en tant qu'entreprise non-commerciale de droit privé (surtout les professions libérales), le contrôle concernant les qualifications professionnelles spécifiques sera effectué par l'Ordre, la Chambre, l'Institut ou l'organe de contrôle fédéral auquel il faudra vous inscrire en tant qu'entreprise non commerciale auprès de la BCE.
  6. Vous n’exercez pas de profession incompatible (exemples: un parlementaire, un avocat, un huissier de justice ne peut exercer d'activité industrielle ou de négoce).
 
 
 
   

   

Notre guichet d'entreprise vous permet de régler directement toutes vos démarches administratives en 45 minutes.  Deux possibilités : 

 
 
 

Choisir une manière de se lancer

Il existe plusieurs façons de lancer une entreprise.

Créer sa propre entreprise

Vous êtes seul maître aux commandes de votre projet et vous jouissez d’une grande liberté d’action. Mais avant de vous lancer, il est indispensable de vous poser les bonnes questions.

  • Avez-vous le profil du créateur d'entreprise ?  Validez la cohérence entre vos objectifs personnel / familiaux et vos objectifs professionnels ici.
  • Pouvez-vous vous lancer en tant qu'indépendant ? L’accès à certaines professions est réglementé et il faudra vous assurer de répondre aux conditions nécessaires afin de pouvoir pratiquer votre activité.
  • Quelle forme juridique choisir ? Personne physique ou personne morale ? Il s'agit de choisir la forme juridique la mieux adaptée à votre projet.
  • Quelles sont les démarches / formalités à remplir ?
  • Votre projet est-il viable ?
  • Avez-vous besoin de financement ?

 

Reprendre une entreprise existante

Dans ce cas, l’affaire existe, tourne et en principe, rapporte. Vous vous appuyez sur des éléments concrets pour vous organiser mais devez souvent avoir les moyens de financer sur fonds propres une partie du prix d’achat de l’entreprise à reprendre.

Lors de la reprise d'une société, vous devez vous poser les mêmes questions qu'en phase de démarrage d'un projet : quelles sont vos motivations et le projet est-il viable ? Disposez-vous des fonds nécessaires, etc. ? Faites également un diagnostic vous permettant de connaître l’historique des entreprises en Belgique, leurs organisations, les politiques commerciales, etc. Vous trouverez de nombreuses informations sur la reprise et la transmission d'entreprises dans la Région de Bruxelles-Capitale sur le site portail www.BruTrade.be.

 

Etre franchisé

En étant franchisé, vous exploitez un concept ou un produit existant avec l’autorisation du franchiseur et moyennant paiement (Quick et GB express fonctionnent sur ce modèle par exemple). Cette solution comporte un certain nombre de contraintes d’ordre stratégique, financier ou structurel et vous ne serez jamais totalement autonome... Cependant, vous bénéficierez de l’appui et de la renommée de votre franchiseur.

 

Qui peut m'aider?

Les conseillers BECI sont en mesure de vous accompagner pour tout type de lancement.

Si vous souhaitez vous informer sur la création d’entreprise à Bruxelles, nous vous invitons à vous inscrire à l’une de nos séances collectives gratuites d’information

Pour toute question ou demande de rendez-vous, n’hésitez pas à contacter nos conseillers via l’adresse starters@beci.be.