Le plan financier

L’objectif du plan financier est de justifier le montant de capital nécessaire à la création de l’entreprise et à sa pérennité durant les deux premières années d’activité.

La constitution d’une S.P.R.L., d’une S.A. ou d’une S.C.R.L. nécessite l’élaboration d’un plan financier.

 Le plan financier vous permet d’évaluer votre rentabilité prévisionnelle : on y retrouvera un bilan prévisionnel des investissements prévus et des sources de financement envisagées sur une période de deux ans ainsi que le compte de résultats. Il faudra faire apparaître que le capital libéré est suffisant pour exercer l’activité durant cette période.

Les apports de capital peuvent se faire en espèce ou en nature. En cas d’apports en nature, les fondateurs doivent faire évaluer la valeur des apports par un réviseur d’entreprise.

 

La réalisation du plan financier

Pour vous aider dans la réalisation de votre plan financier, il est nécessaire de se faire assister par des professionnels, tels que les conseillers BECI.

Votre plan financier constitue la base de lancement de votre activité. Il est donc nécessaire de procéder à une étude approfondie des différentes scénarii et de les faire valider par un professionnel afin d’accroître vos chances de succès. Les membres BECI peuvent bénéficier d’une assistance gratuite auprès de nos conseillers.

Une fois réalisé et validé, les fondateurs de la société signent le document et le déposent chez le notaire qui s’engage à le conserver. Notons que le notaire ne vérifie pas votre plan financier. Le fait qu'il soit accepté ne signifie pas qu'il est raisonnable.

 

Attention, le plan financier engage la responsabilité des fondateurs pendant les trois premières années d'activité de la société. En effet, en cas de faillite durant ce laps de temps, la responsabilité des fondateurs pourra éventuellement être mise en jeu s'il s'avère que le capital social était insuffisant pour permettre l’exercice de l’activité de manière pérenne pendant les deux premières années. Cela signifie qu'ils devront payer les dettes de la société avec leur propre patrimoine si, après liquidation de la société, toutes les dettes n'ont pas été honorées.

Par conséquent, en tant qu'entrepreneur:

  • faites-vous toujours conseiller par un professionnel (conseiller BECI, conseiller d'une autre structure d'aide à la création d'entreprise).
  • confrontez vos prévisions aux chiffres de vos concurrents.
  • comprenez et maîtrisez vos chiffres, ne laissez pas un tiers les déterminer à votre place.


Pour en savoir plus sur le plan financier et les outils disponibles, n'hésitez pas à vous inscrire à l'une de nos séances collectives d'information à la création d'entreprise ou à contacter nos conseillers sur starters@beci.be.