Fiche info - Crowdfunding - 27.10.2017

Financement alternatif de mon projet. Et si le Crowdfunding était une idée ?

Vous avez des étoiles plein les yeux et un projet qui en ferait rêver plus d’un. Le seul hic : vous ne savez pas comment le financer. 

Pourquoi ne pas réfléchir plus loin et envisager le financement participatif comme une alternative aux moyens traditionnels ? En effet, le crowdfunding a le vent en poupe et devient de plus en plus populaire grâce à la création de différentes plateformes permettant d’investir dans des projets intéressants en quelques clics.

Le Crowdfunding, c’est quoi ?

Le crowdfunding consiste à laisser des tiers financer votre projet. Pour s’inscrire dans une démarche crowdfunding, il suffit de proposer votre projet sur l’une des nombreuses plateformes de crowdfunding existantes, telles que Bolero, MyMicroInvest, Angel Me ou encore Look&Fin. Vous devrez y mentionner une description du projet ainsi que le montant que vous souhaitez lever.

Les différentes formules du Crowdfunding

Comme expliqué ci-dessus, le crowdfunding consiste à faire appel à un financement participatif. Par le passé, le crowdfunding était souvent vu uniquement comme un moyen permettant de financer un projet qui plaît et pour lequel « l’investisseur » recevait un avantage en nature en remerciement de son geste, comme par exemple une peluche ou un livre.  

Il est maintenant de plus en plus commun que ces mêmes investisseurs s’inscrivent comme de vrais actionnaires du projet,  duquel ils attendent un réel « retour sur investissement ».

Le crowdfunding permet également à qui le veut de devenir un investisseur potentiel sans contrainte particulière quant à la taille de l’investissement. Vous pouvez aussi bien participer au financement d’un projet avec 1 euro symbolique que de financer le projet à hauteur de 50 euros ou 1.000 euros, voire plus si le potentiel du projet vous est évident.

Qui peut faire appel au crowdfunding ?

Même si le crowdfunding a longtemps été cantonné aux domaines culturels, il s’avère que son champ d’application s’est fortement élargi ces dernières 10 années pour inclure à présent le financement de jeunes entrepreneurs et starters dans leur projet.

Le crowdfunding est-il sûr ? 

Il est important de garder à l’esprit la dimension « risques » liée à tout projet d’investissement. Si le projet échoue, il est vrai que vous risquez de perdre vos fonds.

La loi liée au Crowdfunding n’intègre pas encore toute la versatilité de la formule. Une nouvelle loi réglementant le statut juridique des plateformes de crowdfunding via la FSMA est en vigueur depuis le 1er février 2017.

Réduction d’impôts et crowdfunding

Une réduction d’impôts est accordée pour les financements faits aux TPE & PME starters, les fonds starters ou les véhicules de financement par des contribuables belges soumis à l’impôt sur le revenu des personnes physiques. Cette réduction est à hauteur de 45 % pour les TPE et 30 % pour les PME.

L’investissement doit avoir une durée minimum de 4 ans et la PME financée ne peut mobiliser plus de 250.000,00 € par le biais du Tax Shelter. Les investissements directs faits par un particulier sont, quant à eux, plafonnés à 100.000,00 € par an.


Les principales plateformes de crowdfunding en Belgique 

-       Bolero Crowdfunding

-       Angel.me

-       CroFun

-       Look&Fin

-       Kickstarter

-       KissKissBankBank

-       MyMicroInvest

-       SoCrowd