Faire du sport ? S’y remettre ? Quelle bonne idée !

Un entrepreneur sur trois affirme ne pratiquer aucune activité physique. 42 % ne pratiquent au maximum qu’une activité physique légère par mois (30 minutes ou plus, de marche, de vélo). Cependant, pratiqué régulièrement - par exemple, 30 minutes, 3 fois par semaine - en combinaison avec d'autres activités physiques de la vie de tous les jours, le sport est un passeport pour rester en bonne santé. Ou pour le redevenir. A tout âge.

Avec 30 minutes par jour d'activités physiques diverses, le gain pour la santé est déjà considérable. Sur le stress par exemple : 30 minutes après le début d’une activité physique, les bienfaits sur l’anxiété se font sentir ; ils se prolongeraient une heure après et persisteraient pendant 2 heures.

Sport ou activité physique ?

Une activité physique, c’est : marcher d’un bon pas, prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur, faire du vélo, se garer plus rapidement (et peut-être gratuitement) à 5-10 minutes de son lieu de rendez-vous et s’y rendre à pied…
C’est déjà tout bénéfice pour son bien-être et sa santé. Cela permet d’accroître le sentiment de bien-être général, de réduire l’angoisse et le stress et d’améliorer le sommeil. Certaines activités permettent aussi de réduire des douleurs de dos.

Se lancer en sécurité

Avant la reprise de toute pratique sportive, consultez votre médecin de famille. Il vous conseillera, ou vous confortera, dans le choix d'un sport qui vous convient. Et il vous examinera.
De plus, en fonction de vos facteurs de risques individuels – âge, hypertension, surpoids, cas de diabète, d'attaques cérébrales ou vasculaires survenus dans votre famille à un âge peu avancé, etc. – il conseillera peut-être un examen plus approfondi (un test à l'effort), parfois à renouveler au fil des ans. Il s'agit de tester l'aptitude de votre cœur à bien réagir à l'effort : le sport, c'est mieux sans ses risques.

Sportif ? Persévérez !

Vous pratiquez un sport depuis de nombreuses années ? Il y a de multiples bonnes raisons de persévérer. Tant pour les hommes que pour les femmes, toutes les dernières études scientifiques confirment les bienfaits d’une pratique sportive modérée sur la santé.

Le sport, ni trop ni trop peu

Même si vous êtes un sportif aguerri, certaines règles aident à assurer de longues années de bonheur... actif :

  • Pendant l'effort, hydratez-vous sans attendre d'avoir soif – et sans exclure de boire avant et après l'effort.
  • Si vous souhaitez participer à une course ou à une compétition, suivez un schéma de préparation progressif. Il est par exemple vraiment déconseillé, après une période d'inactivité prolongée, de se lancer sans préparation dans une course de 20 kilomètres !
  • Si des douleurs apparaissent dans vos articulations (épaule, coude, cheville...), appliquez-y de la glace plusieurs fois par jour, et respectez quelques jours de repos. Si les douleurs persistent, consultez votre médecin.
  • Quel que soit le sport pratiqué, l'essoufflement, les palpitations, l'apparition d'un malaise corporel sont un signe de surmenage et d'un effort excessif. Levez le pied !
  • Les problèmes cardiovasculaires sont plus rares chez les sportifs. Néanmoins, ils peuvent survenir, y compris pendant l'effort. Ils sont parfois précédés de signes avant-coureurs : douleurs dans la poitrine, vertiges, syncope, essoufflement anormal. Dans ce cas, arrêtez-vous immédiatement. Et consultez un médecin.

Du plaisir

De manière générale, plus on prend de plaisir à la pratique du sport choisi, plus on a de chance de persévérer et de continuer à en tirer des bénéfices. A condition de ne jamais forcer, de se méfier des compétitions ou de la rivalité entre sportifs. Il s'agit de s'écouter et de suivre un seul rythme : le sien.

Plus d’informations sur les bénéfices du sport et plus globalement de l’activité physique www.7jsante.be et www.mongeneraliste.be 
Article rédigé d’après des articles parus sur les sites www.mongeneraliste.be et www.7jsante.be