Lindemans et Just Ice remportent le N-powerment Award

L’impact des journaux

Plus de 7,8 millions de personnes – soit 8 Belges sur 10 – lisent les journaux sur les diverses plates-formes mises à leur disposition.

C’est du moins ce qu’indiquent les chiffres d’audience pour la presse que le CIM vient de publier et qui, pour la première fois, analysent non seulement le papier mais aussi internet et les supports numériques mobiles. Les journaux en tant que médias convainquent plus de Belges que jamais : ceux-ci les lisent abondamment tant sur papier que sur des tablettes, des smartphones et en ligne. Ces chiffres concluants sont une bonne nouvelle pour les éditeurs, qui survivent grâce aux revenus publicitaires. C’est une preuve irréfutable de l’impact des journaux, la première depuis des années. Et les annonceurs sont demandeurs de telles données objectives.

Le N-powerment Award

Chacun sait que les entreprises fournissent chaque jour de gros efforts pour gagner et conserver la confiance de leurs clients.

Pour y parvenir, elles conçoivent une offre solide, une distribution de qualité et une communication intelligente. Cette communication persuasive est aujourd’hui plus que jamais à l’ordre du jour. Les entreprises qui informent de manière ciblée et attrayante sont celles qui réussissent à convaincre et à séduire. Avec, à la clé, croissance, hausse des bénéfices et consolidation de l’entreprise.

Les journaux forment les opinions, incitent leurs lecteurs à passer à l’action et alimentent les conversations. Afin de prouver l’impact des journaux, BECI a donc lancé le défi N-powerment en collaboration avec Newspaperwork. Ce défi s’adresse à toutes les entreprises belges désireuses de (re)lancer leur société, leur produit ou leur service. Les candidats devaient préparer un dossier dans lequel ils expliquaient les raisons pour lesquelles ils avaient besoin d’une campagne dans les journaux en soutien de leur croissance. Le prix ? Une campagne de communication d’une valeur de 2 millions d’euros dans tous les journaux belges ! Aujourd’hui, le jury a rendu son verdict : il y a non pas un gagnant, mais deux ! Lindemans et Just Ice remportent ex aequo le N-powerment Award 2013.

Lindemans, avec le Faro

Le Faro – l’une des plus anciennes bières au monde – existait déjà à l’époque de Bruegel.

S’inspirant d’une vieille recette, Lindemans, une brasserie familiale totalement indépendante, a relancé la production du Faro en 1978 et la poursuit encore de nos jours. À l’heure actuelle, le Faro représente 0,03 % de la production brassicole belge. Cette bière possède un potentiel de croissance incroyable et c’est précisément pour libérer ce potentiel que Lindemans a introduit un dossier de participation. Elle souhaite inciter les nouveaux amateurs de bières, et ceux qui ne font pas partie du public cible habituel du Faro, à le redécouvrir au moyen d’une campagne publicitaire percutante.

Just Ice, Avec Ice Crime

Just Ice est une jeune entreprise belge qui fabrique une glace de qualité baptisée Ice Crime, dans laquelle le sucre est remplacé par de la stévia.

Fidèle à son slogan « Wow, they killed the sugar », Just Ice propose une glace moins calorique et par conséquent meilleure pour la santé. Grâce à sa recette unique et à son packaging vert qui ne passe pas inaperçu, la marque a réussi à se frayer un chemin jusque dans les rayons de Delhaize. Elle négocie actuellement de nouveaux accords avec d’autres détaillants. Ice Crime a été lancée par le biais des « owned medias » et des « earned medias ». Une campagne dans les journaux pourrait faire connaître le produit à de nouveaux clients.

Ces deux dossiers méritaient de remporter une campagne nationale dans les journaux. Le jury a été convaincu entre autres par la définition très claire des objectifs de communication et de marketing des deux finalistes. Du côté de Just Ice, la campagne devrait permettre de donner un sérieux coup de pouce à la notoriété de la nouvelle marque Ice Crime et d’informer les amateurs que cette glace à la stévia est en vente dans leur quartier. Pour sa part, Lindemans envisage un ambitieux plan de relance d’une marque qui fait déjà partie du patrimoine national. Les deux campagnes répondent en tous points aux critères préétablis du défi N-powerment : le lancement d’un produit par une entreprise belge, avec un impact à l’échelon national, qui est susceptible d’intéresser des millions de lecteurs de journaux.


Cet article vous est proposé par Jan De Brabanter, Secrétaire général chez BECI, le 15.11.2013.


Vous pouvez également contribuer au contenu de notre site et vous placer comme référence auprès de nos internautes. Faites-nous part de votre expertise, de vos idées fraîches et de votre vision. Nous publierons directement votre texte, s'il répond aux besoins des entreprises bruxelloises et qu'il nous est fourni en français et néerlandais.


Vous souhaitez partager votre expertise auprès de milliers d'entrepreneurs ? Envoyez-nous votre proposition de contenu à newsletter@beci.be.