Céder une entreprise : la transmission réussie de Spike

Par Gaëlle Hoogsteyn  - 24 janvier 2018 à 12:01 | 337 vues

Bruno Decamps (à gauche) et Alain Jeanty, les fondateurs de Spike.

La transmission d’entreprises reste un enjeu important de l’économie belge pour les années à venir. D’ici dix ans, plusieurs dizaines de milliers d’entreprises devraient changer de mains. Mais on  ne le répétera jamais assez, reprendre ou céder une entreprise, ça se prépare… Pour mener à bien leur propre cession, Bruno Decamps et Alain Jeanty ont fait appel au Hub Transmission de Beci. Zoom sur cette success story…

Envie de changement

C’est dans leurs agréables bureaux situés à Uccle que nous avons rencontré les désormais ex-propriétaires de l’agence de communication Spike, Bruno Decamps et Alain Jeanty. Nous avons ainsi pu revenir sur la façon dont ils ont pu céder une entreprise en compagnie d’Erick Thiry, responsable du Hub Transmission de Beci. Il y a presque 20 ans, ces deux entrepreneurs ont fondé Spike. Le succès a vite été au rendez-vous et, au fil des ans, leur société est devenue une PME comptant une grosse dizaine d’employés.

Au bout de deux décennies, Bruno et Alain souhaitaient donner une nouvelle orientation à leur carrière. Ils ont donc décidé de chercher un repreneur pour leur entreprise.

La nécessité de se faire accompagner

Mais céder une entreprise n’est pas une mince affaire et se faire accompagner est indispensable. Bien conscients de cela, nos deux chefs d’entreprise ont fait appel successivement à plusieurs sociétés spécialisées pour les aider dans leurs démarches. « Ce fut un vrai flop », se souvient Bruno. « Nous n’avons rencontré que peu de candidats repreneurs, et ceux qu’on nous a présentés ne répondaient pas à nos attentes ».

Un jour, Bruno et Alain reçoivent une invitation de Beci, leur proposant de participer à un panel de discussion du Hub Transmission. Bien qu’un peu échaudés par leurs précédentes expériences, les deux entrepreneurs décident toutefois d’accepter. Et Alain de commenter : « Très vite, nous nous sommes rendu compte que la structure existante répondait tout à fait aux attentes d’une PME comme la nôtre. Nous avons pris rendez-vous avec Erick Thiry afin de voir dans quelle mesure le Hub pouvait nous aider. Comme nous étions à la recherche d’un repreneur depuis quelque temps, nous avions déjà préparé toutes les données nécessaires à la cession et mis en œuvre ce qui devait l’être. La collaboration avec Beci a donc pu démarrer sous les meilleurs auspices. »

Céder une entreprise peut être rapide et efficace

Grâce à sa base de données, le Hub Transmission dispose d’un grand nombre de contacts. Il peut ainsi mettre en relation cédants et repreneurs. Bruno explique : « Nous ne voulions pas être repris par une autre entreprise qui aurait englouti nos activités dans les siennes. Nous cherchions plutôt une personnalité qui vienne s’implanter dans l’agence pour prendre les rênes de Spike. Quelqu’un qui assure la continuité de l’équipe et développe notre business dans un contexte ‘familial’. Nous cherchions aussi un vrai manager, qui puisse apporter une plus-value à la société, en termes de gestion des ressources humaines et d’organisation, par exemple. Nous voulions évidemment aussi trouver quelqu’un ayant de l’expérience en communication, puisque c’est notre core business. »

Là où les autres sociétés avaient échoué, le Hub a tout de suite mis dans le mille. « Le premier candidat qu’on nous a présenté était le bon. Impossible de faire mieux ! Le Hub nous a vraiment trouvé un repreneur sur mesure », raconte Alain. « Par ailleurs, le Hub nous avait aussi très bien préparés à la première entrevue avec le repreneur potentiel. Lorsque nous l’avons rencontré, nous avions déjà une idée du profil du personnage et l’envie d’engager une vraie discussion », ajoute Bruno.

Tout a ensuite été très vite… « Une fois la décision prise de céder Spike à ce candidat, nous avons confié la suite des opérations à un avocat spécialisé recommandé par Beci », raconte Alain. Aidées de leurs avocats respectifs, les deux parties se sont mis d’accord sur un montant. Puis, les avocats ont rédigé les conventions de cession et de collaboration. Cela a nécessité beaucoup de travail car Bruno et Alain tenaient à ce que tout soit mis sur papier dans les moindres détails. « Bien que fastidieux, ce travail est un véritable investissement pour la suite », commente Bruno. « Et c’est important de le faire faire par des experts externes, car toute une série de risques (qu’on n’imagine pas toujours) découlent de ce qui sera écrit dans la convention. »

Tout est bien qui commence bien

Au terme de nombreuses réunions, discussions et négociations, Bruno et Alain ont finalement conclu la cession de Spike. Une période de transition est prévue. Et Alain d’expliquer : « Pour l’instant, nous nous occupons de la gestion à trois, pour préparer le transfert. Bruno quittera l’entreprise dans quelques mois, dès que tout sera prêt. De mon côté, je continuerai à m’investir dans Spike, mais davantage dans le développement de la clientèle et la direction créative. Je souhaitais arrêter de m’occuper de la gestion pour revenir à mon métier de base. Je suis très motivé à l’idée de participer à la nouvelle orientation que le repreneur va donner à la société. Je suis content de pouvoir apprendre de nouvelles choses, avec quelqu’un de plus jeune, et aussi de pouvoir lui distiller mes propres compétences et mon expérience. »

Pour nos deux entrepreneurs, cette période de transition est indispensable. Le repreneur a ainsi pu s’intégrer au mieux dans l’équipe en place, faire connaissance avec les clients et découvrir les spécificités de l’agence. Tous deux sont heureux d’avoir été accompagnés par le Hub Transmission tout au long du processus : « Les conseils prodigués par le Hub Transmission, et notamment Erick Thiry, nous ont vraiment été très utiles. Nous avons pu bénéficier d’une grande disponibilité, d’une vraie écoute et d’un excellent ciblage du candidat. L’équipe qui a nous a accompagnés était super enthousiaste. Le fait aussi que cet accompagnement soit gratuit était pour nous un gage de neutralité. Nous savions que le Hub Transmission n’allait pas nous pousser à la vente pour toucher au plus vite sa commission », assure Bruno.

Les deux cédants précisent aussi avoir apprécié les conseils qui leur ont été prodigués sur le plan humain. « C’est un volet souvent négligé alors qu’il est primordial », commente Alain. « Ce n’est pas si facile de passer la main. Nous avons créé Spike à partir de rien il y a 20 ans. C’est tout un pan de notre vie qu’on laisse derrière nous. Il faut se préparer psychologiquement à une vie nouvelle tout en travaillant intensivement sur le processus de vente. Grâce au Hub, nous avons compris l’importance de nous préparer aussi à la phase post-cession. »

 

 

 

Partager