Start-up , faites de la rencontre le coeur de l’innovation !

Par S. G.  - 26 janvier 2018 à 08:01 | 314 vues

D.R.

Croissance et internationalisation dans le monde des start-up . La centaine d’entrepreneurs belges, emmenés par Beci, Co.Station et Brussels Creative, ont goûté à l’innovation berlinoise. Au menu ? Des opportunités, du capital et surtout de l’inspiration.

Bienvenue à bord de l’Innovation Plane en direction de Berlin, la capitale allemande, célèbre pour son écosystème technologique. Après Paris il y a quelques mois, une centaine d’entrepreneurs bruxellois représentant plus de 60 organisations ont embarqué pour un voyage d’inspiration et de rencontres enrichissantes.  À leurs côtés, la présence de Marc Decorte, nouveau président de Beci, est un signal fort d’engagement en faveur de la croissance et l’internationalisation des start-up.

Berlin et les start-up

Ces dernières années, un nombre grandissant de start-up ont placé la capitale allemande sous les feux des projecteurs. Parmi celles-ci HelloFresh, Delivery Hero, Zalando ou encore BillPay, le PayPal européen, vendu pour 75 millions de dollars début 2017.

« Berlin, c’est trois mots : tech, party et gouvernement », commente Hugo Amsellen, le directeur de The Family à Berlin, qui a accueilli nos entrepreneurs belges.

Environ 20 % de la croissance économique de la capitale allemande proviendrait de l’économie digitale.

Façonné par l’industrie technologique, l’écosystème berlinois est plutôt décentralisé. Les initiatives privées y ont pris le pas sur le support public. Même si ce dernier ne lésine pas sur les moyens pour soutenir son tissu économique. Autant de sources d’opportunités intéressantes pour nos start-up bruxelloises.

La rencontre

Avec ses loyers abordables, son style de vie qui marie si bien culture classique et musique alternative, et sa politique d’ouverture en matière de visa de travail, Berlin attire toujours plus d’entrepreneurs et de talents étrangers. À titre d’exemple, environ 60.000 Israéliens transitent par Berlin tous les jours. Et la capitale accueille en moyenne 48.000 nouveaux résidents par an.

Les entrepreneurs bruxellois ont eu le choix entre trois thèmes principaux : économie circulaire, scaling-up et IA/Mobilité. Ils ont notamment été accueillis par la Chambre du Commerce allemande, le campus Euref, Google, The Family, etc., avant de finir en beauté à l’ambassade belge à Berlin.

« Ce voyage m’a permis de rencontrer en un temps très court plein de personnes intéressantes qui vont ouvrir des portes. C’est une sorte de fast-track qui va nous faire gagner plusieurs mois, c’est certain », commente Matthieu Leroy, Co-founder et CEO de Strata.

Le coeur de l’internationalisation en Europe

Généralement présenté comme le marché idéal pour y baser ses opérations d’exploitation, là où Londres est « the place for money », Berlin est une véritable porte d’entrée sur l’Europe. La ville doit beaucoup de sa réputation internationale à l’un de ses fleurons : Rocket Internet. Le groupe, qui crée des start-up en copiant les concepts porteurs de l’internet américain, a réalisé son IPO en 2014 et continue de tirer la croissance de l’écosystème. Il a encore levé 1 milliard de dollars en 2016. « Rocket Internet a créé Berlin en attirant beaucoup de monde de l’industrie technologique », estime Hugo Amsellen.

Ces deux dernières années, la capitale a vu fleurir une bonne quinzaine de venture capitalists (DN Capital, DST Capital, Index Ventures, …). Environ 77 % des rounds en capital-risque en Allemagne sont réalisés au profit de start-up à Berlin. Toutefois, d’autres villes tirent leur épingle du jeu. Francfort, par exemple, fait figure de proue en matière de fintechs. Munich en est l’équivalent pour tout ce qui concerne la mobilité et l’industrie automobile.

Il n’empêche : Berlin reste incontestablement le centre de gravité de l’écosystème numérique allemand. On y trouve tous les bons ingrédients d’un écosystème performant : des talents, du capital, des initiatives privées et publiques, des infrastructures, et surtout, un mouvement qui vient de la base. De quoi favoriser l’innovation chez nos start-up bruxelloises. L’objectif est aussi de les soutenir dans leur processus de développement à l’étranger et plus précisément sur le marché allemand.

 

Découvrez les brokerage events, vos rencontres d’affaires B2B à l’étranger.

Partager