Tendance immobilière sur le canal

Par Matthias Vanheerentals  - 12 juin 2018 à 10:06 | 634 vues

Un aspect du projet Key West.

Nombre de nouveaux projets immobiliers ont vu le jour, ces dernières années, le long du canal. D’autres sont en préparation pour les années à venir, notamment à Anderlecht, au quai de  Biestebroeck. Tour d’horizon.

 

Un des plus grands projets prévus à proximité du quai de Biestebroeck se dénomme Rivesquare. L’ensemble comprend : 302 habitations fonctionnelles (studios ou appartements), un hôtel trois étoiles d’une centaine de chambres, une crèche pour 50 enfants, un espace commercial, des restaurants, un espace bien-être, une agence portuaire, un magasin de vélos avec atelier de réparation, ainsi que des parkings voitures et vélos, complétés de services de car sharing et de location de vélos. Tous les quais seront accessibles au public.

« La grande majorité des habitants et des commerçants soutiennent le projet », précise le promoteur immobilier Philippe De Bloos (The Dock). « Ils se réjouissent de la disparition du terrain vague, qui ne fait qu’attirer la petite criminalité et l’insécurité. Les critiques négatives émanent essentiellement de quelques organisations qui avancent des solutions idéalistes, voire utopiques, mais qui ne sont pas installées dans le quartier et qui ne connaissent donc pas les sensibilités et la réalité sur place. Ces organisations n’ont pas compris de quoi il retourne dans le développement d’un tel projet. » Le complexe a été dessiné par le bureau d’architectes B2AI, de Bruxelles, et le bureau d’architectes paysagistes West 8, de Rotterdam.

La commission de concertation anderlechtoise a émis un avis favorable, à l’unanimité des voix. Il faudra prévoir quelques adaptations, telles que la rectification du tracé cycliste, une révision de l’organisation, l’accès aux parkings souterrains et l’implantation de la tour. Dans l’intervalle, Bruxelles Environnement a déjà octroyé le permis environnemental. Il faudra encore attendre le permis de bâtir définitif, de la part de la Région de Bruxelles-Capitale. « Notre projet répond totalement aux objectifs du nouveau Plan Particulier d’Affectation du Sol (PPAS) que le gouvernement bruxellois a approuvé en décembre », explique M. De Bloos. « Le projet crée une ambiance de convivialité et de dynamisme citadin autour du canal, de quoi donner une impulsion positive à la résilience économique du quartier par la création de jobs qui résultent des activités de l’agence portuaire, de l’hôtel, de la crèche, de quelques magasins et des restaurants. Ce projet est réellement perçu comme ‘the place to be’ dans le quartier Biestebroeck, en plein essor. »

 

Riversquare prévoit notamment des habitations, un hôtel et des espaces commerciaux au quai de Biestebroeck.

 

Key West

Le quai de Biestebroek prévoit un autre grand projet immobilier encore, à savoir : Key West, du promoteur BPI (Groupe CFE), en collaboration avec Land Invest Group. Le complexe comprend 47.000 m² de logements et 6.000 m² de bureaux, de magasins et de restaurants. L’étude porte la signature des bureaux d’architectes belge A2RC et danois Henning Larsen. « Nous lançons le travail d’étude sur la base du PPAS final et espérons introduire une demande de permis après l’été 2018 », déclare Jacques Lefèvre, CEO de BPI. L’année passée, le gouvernement bruxellois approuvait le PPAS « Biestebroeck ». Ce plan de développement spécifique, qui organise l’urbanisation d’une énorme superficie entre le boulevard Industriel et le canal à Anderlecht, est actuellement le plus vaste du genre en bordure des 19 communes. « En pratique, ce PPAS permettra la réalisation de 370.000 m² d’habitations, 30.000 m² d’équipements, 30 à 40.000 m² d’activités productives, 15 à 30.000 m² de surfaces commerciales, sans oublier de superbes espaces verts. 3.700 logements sont prévus pour absorber la croissance démographique dans notre région. À plus long terme, cet espace accueillera environ 10.000 nouveaux habitants et je m’en réjouis », dit le ministre-président Rudi Vervoort (PS). « Le redéploiement de ce quartier de 47 ha constitue un objectif prioritaire de la région bruxelloise pour y installer 11.500 nouveaux habitants dans les années à venir, y créer 3000 nouveaux emplois et y aménager 5 ha d’espaces verts. »

 

Nautilus

À hauteur du boulevard Industriel, c’est le projet résidentiel Nautilus qui sort actuellement de terre. Il regroupe : 197 appartements, 240 espaces de parking, une crèche et des magasins. 70 % des appartements sont déjà vendus. « C’est un projet mixte, conçu par le bureau d’architectes Axent », explique Ludivine Christophe, du promoteur immobilier Eaglestone. « Il se compose de quatre bâtiments distincts autour d’une place spacieuse, de quoi assurer une belle harmonie entre les habitations, les magasins et la crèche. Le bâti se distingue par son architecture sobre et contemporaine. Une haute tour domine l’ensemble et offre un panorama exceptionnel sur le canal et la ville. C’est un projet iconique esthétique dans un quartier en pleine revitalisation, animé d’un désir de diversité, de convivialité et de qualité de vie pour les Anderlechtois du futur. »

 

Nautilus comprend une tour qui offrira un panorama sur Bruxelles et le canal.

 

 

Riva

Mais ce n’est pas tout : la zone du canal voit se construire un autre grand projet, dénommé Riva, selon les plans du bureau d’architectes Architectesassoc. Le projet regroupe 139 logements et un restaurant sur une surface de près de 15.000 m², avec des panoramas spectaculaires sur le cours d’eau, Tour & Taxis et l’horizon de Bruxelles. Les logements proposés se déclinent en studios, appartements et penthouses. Les quatre blocs d’appartements seront entourés d’un espace public en gradins, où les résidents pourront se retrouver. Le chantier se déroule en même temps que celui de la fameuse passerelle Picard, attendue depuis belle lurette pour relier les deux rives du canal. La vente des appartements connaît un beau succès : « 88 des 139 appartements sont déjà réservés », confie Stefaan Coucke, administrateur délégué du groupe immobilier Dewaele. « Les Flamands constituent une petite majorité des acheteurs. La vie au bord de l’eau est donc devenue un véritable pôle d’attraction. Nous sommes très satisfaits de constater que les pouvoirs publics investissent dans cette zone, notamment avec le parc et le pont. Il y aura aussi de très nombreux nouveaux appartements et bureaux à Tour & Taxis. C’est tout le quartier qui bénéficie d’une redynamisation impressionnante. » Le projet Riva doit être prêt d’ici la fin 2019.

 

Riva prévoit 139 logements à proximité de Tour & Taxis.

 

Canal Warf

Juste à côté du projet Riva, Canal Wharf implante 250 appartements. La première phase est en cours de réalisation et représente 132 appartements. Il s’agit de deux bâtiments résidentiels de huit étages, qui forment un tout dans un ensemble de quatre bâtiments. Ils entourent un jardin intérieur privé, en bordure immédiate du canal. Le bâtiment A, qui comprend 93 appartements (des studios spacieux et des appartements à une ou deux chambres) est vendu à 60 % ; le bâtiment B à 45 %. Le sous-sol commun aux deux bâtiments propose 199 espaces de parking. « Canal Wharf est idéalement situé dans le quartier le plus trendy de Bruxelles », déclare Muriel Lambotte, d’AG Real Estate. « Vous y bénéficiez de la sérénité de l’eau, tout en habitant à un jet de pierre du centre-ville et de son animation. » La construction du projet a été confiée à Valens, une filiale d’Eiffage Benelux. La livraison de la première phase est prévue en 2019. Le permis de bâtir de la deuxième phase a été demandé, mais n’a pas encore été octroyé.

Juste à côté de Riva : Canal Wharf.

 

 

Kanal

Kanal – Centre Pompidou a ouvert ses portes le 5 mai dernier dans l’ancien garage Citroën, avec une programmation qui donne un avant-goût de la ‘ville culturelle’ en gestation. Le public pourra découvrir ce bâtiment mythique pendant 13 mois, avant le début des travaux, le temps de parcourir diverses expositions artistiques et architecturales, de grandes installations et dix nouvelles créations d’artistes bruxellois. Le projet accueillera le futur musée d’Art moderne et contemporain. Kanal – Centre Pompidou constituera pour Bruxelles un centre artistique multidisciplinaire, qui sera réalisé par trois bureaux d’architectes. 92 propositions ont été soumises et le jury a choisi de manière unanime celle de noAarchitecten (Bruxelles), EM2N (Zürich) et Sergison Bates Architects (Londres). Le bâtiment totalisera une surface de 35.000 m². Le rez-de-chaussée pourra accueillir des concerts et des spectacles. L’étage supérieur sera aménagé en restaurant. Il y aura également une terrasse sur le toit. Les travaux débuteront à l’automne et devraient se terminer d’ici 2022. L’ensemble du projet représente un budget d’environ 125 millions d’euros.

 

Cruise Terminal

Nous venons aussi d’assister à l’inauguration du Brussels Cruise Terminal à Neder-over-Heembeek. Long de 240 m pour 12 m de large, il permet d’accueillir plus facilement des navires de croisière fluviale à Bruxelles. Il s’agit évidemment de stimuler autant que possible le tourisme de croisière dans notre capitale., où 12.000 passagers ont déjà accosté l’an passé. Ce terminal devrait aussi donner un nouvel élan aux quartiers avoisinants. Un sentier a notamment été tracé entre le quai et le parc Meudon. La construction du terminal a coûté 5,2 millions d’euros, financés à parts égales par Fonds européen de Développement Régional (Feder) et la Région bruxelloise.

 

Les quartiers

D’autres plans sont prévus pour les quartiers qui jouxtent le canal. Ceux du Parc Maximilien et du Bassin Vergote sont en pleine mutation, notamment grâce au Plan Canal, au contrat de rénovation urbaine et aux contrats de quartier. La zone s’équipera dans les années à venir d’une série d’installations importantes ainsi que d’espaces publics. Tous ces bouleversements sont coordonnés actuellement par un Plan d’Aménagement Directeur (PAD) dénommé Max. Ce plan est destiné à élaborer une vision cohérente et des règles qualitatives pour tous les projets futurs qui s’implanteront dans le quartier. Une semaine de réflexion a eu lieu à la fin février. Le PAD Max est dirigé par Perspective.brussels, en collaboration avec la Société d’Aménagement Urbain, la Ville de Bruxelles, le maître d’ouvrage  et Bruxelles Urbanisme et Patrimoine.

 

 

Partager