Jeune entrepreneur recherche mentor

29 octobre 2018 à 17:10 | 488 vues

© GettyImages

Lancer sa propre entreprise, voilà un beau défi que de nombreux Bruxellois relèvent chaque année. Mais pour un nouvel entrepreneur, le chemin est parfois sinueux et les questions nombreuses. Pour les aider, rien de tel qu’un mentor !

Selon la société Graydon, 95.000 nouvelles entreprises ont été créées en Belgique en 2017, ce qui constitue un record absolu. Plus de 13 % de ces nouvelles entreprises ont vu le jour à Bruxelles, soit proportionnellement plus que la part bruxelloise de la population. Notre capitale regorge sans aucun doute d’entrepreneurs de talent.

Mais créer sa propre entreprise ne se fait pas en un tour de main. La route est longue et le chemin parfois semé d’embûches. Avec son programme Starter, Beci aide les entrepreneurs en devenir à concrétiser leur projet.

Apprendre par l’exemple

 L’un des piliers importants de cet accompagnement est le mentorat. Quoi de mieux en effet pour quelqu’un qui souhaite lancer son entreprise que de bénéficier de l’expérience et des conseils d’un entrepreneur averti actif dans le même secteur ?

Le mentor :

  • partage son expérienceet donne du feedback sur des situations déjà rencontrées ;
  • aide le futur entrepreneur à affiner son business plan, sa vision et ses objectifs sans  le juger ;
  • l’aide à trouver les solutions en lui suggérant des idées et l’oriente vers les meilleures alternatives ;
  • pousse le jeune entrepreneur à réfléchir, à explorer de nouvelles voies et à sortir de sa zone de confort ;
  • l’aide à garder le sens des réalités face aux décisions importantes ;
  • offre une écoute active et fait écho aux idées de l’entrepreneur ;
  • utilise son réseau pour l’aiguiller vers des professionnels ou des prestataires de services aptes à répondre à des besoins spécifiques ;
  • est présent lors des réussites et des difficultés de son mentoré, l’aide à prendre conscience de sa valeur et à tirer un enseignement de ses erreurs.

Un duo gagnant-gagnant

En bref, le mentor a pour mission de faire grandir le futur entrepreneur qu’il accompagne. Mais au-delà du développement de l’autre, les échanges répétés permettent une réciprocité. Le rapport à l’autre, les prises de conscience et la confrontation à un autre point de vue poussent à réfléchir et à remettre en question des choses que l’on tenait pour acquises. Le mentorat est donc une relation win-win.

95 % des personnes ayant participé à un programme de mentorat ont d’ailleurs déclaré que cette expérience était motivante et permettait d’atteindre un plus haut niveau de performance[i].

Et si vous deveniez mentor ?

Avec plus de 35.000 entreprises actives en région bruxelloise, Beci dispose d’un grand réseau de mentors potentiels pouvant partager leur expérience avec la nouvelle génération.

Vous êtes entrepreneur ou dirigeant d’entreprise, retraité ou encore en activité ? Vous êtes passionné par votre activité et désireux de soutenir l’entrepreneuriat ?  Vous êtes prêt à dégager quelques heures par mois pour aider un futur entrepreneur ? Alors, vous êtes peut-être le mentor idéal pour coacher un Starter de Beci.

Souhaiteriez-vous devenir mentor ? Si oui, cliquez ici.

[i] The War for Talent par Ed Michaeles, Helen Handfield-Jones et Beth Axelrod

Partager