Plan d’action diversité : DUO for a JOB

29 octobre 2018 à 14:10 | 27 vues

© GettyImages

DUO for a JOB organise du mentoring en mettant en relation des jeunes issus de l’immigration en recherche d’emploi avec des personnes de plus de 50 ans expérimentées, idéalement du même secteur, afin que ces derniers les soutiennent   et les encadrent dans leur projet professionnel.

Grâce à ce programme de mentoring et à travers le partage d’expériences, l’association vise à garantir l’accès au marché du travail pour les jeunes issus de l’immigration ainsi qu’à valoriser le savoir de nos aînés.

Les rencontres intergénération- nelles et interculturellesqu’elle crée permettent de lutter contre la discriminationtout en recréant du lien social et de la solidarité de proximité.

L’organisation est aujourd’hui active à Bruxelles, en Wallonie (à Liège) et en Flandre (à Anvers et à Gand).

Les résultats du projet sont probants tant en matière de réduction des inégalités d’accès à l’emploi et d’insertion professionnelle des jeunes issus de l’immigration que de valorisation des plus de 50 ans.

Chez DUO for a JOB, 74 % des jeunes qui suivent ce coaching gratuit trouvent une issue positive au bout de 12 mois. 55% d’entre eux obtiennent un emploi, soit le double du taux “naturel” d’insertion. Les 19% restant trouvent une formation ou un stage.

Seul un mentee sur quatre est toujours en recherche d’emploi dans les 12 mois. Cependant, une grande majorité des duos restent en contact après la période d’accompagnement. Le lien étant créé, nombreuses sont donc les rencontres avec les mentors qui se maintiennent et la recherche active se poursuit en dehors de l’association.

L’objectif en 2018 est que 800 mentees et 600 mentors bénéficient de notre programme de mentoring en duo.

La majorité des grandes villes d’Europe, dont les belges, peinent à réaliser le potentiel des jeunes issus de l’immigration. Comme le relève le Monitoring Socio- économique 2017, l’égalité des chances, notamment en terme de qualité de l’emploi, fait toujours défaut.

«Parmi les facteurs à l’origine de ces difficultés vécues par les jeunes d’origine étrangère, nous observons que le manque de capital social et de réseaux professionnels pertinents ainsi que la méconnaissance de la société, du marché du travail et des codes culturels sont des facteurs déterminants. Or, l’échange d’expérience avec un mentor pallie très efficacement à ces obstacles.

C’est ce que nous croyons chez DUO for a JOB : la rencontre, ainsi que le partage de connaissances et d’expériences entre entre les nouveaux arrivés et les membres de la société d’accueil, sont des éléments essentiels pour que chacun trouve sa place socialement et professionnellement.

C’est     un     mouvement de découverte à double sens. Dans une société multiculturelle   telle   que la Belgique, nous voulons donner aux gens la possibilité de se rencontrer, de se connaître, d’apprendre à vivre ensemble et à travers cela, de profiter au maximum de la belle diversité culturelle qui nous entoure» explique Julie Bodson, coordinatrice plaidoyer de l’association.

Partager

Hayate El Aachouche

Conseiller RH - Diversité