Porter Bruxelles vers la réussite

Par Marc Decorte Decorte  - 23 novembre 2018 à 07:11 | 112 vues

©Reporters

Les élections communales ont livré leur verdict, avec leur lot de surprises, de renversements d’alliance, de changements de majorité. Les nouveaux conseils communaux peuvent à présent s’atteler à la tâche, avec l’ambition, la confiance et l’enthousiasme qui caractérisent les débuts. Souhaitons-leur bonne chance et pleine réussite !

Mais à peine les urnes dépouillées, voici déjà que s’annonce la prochaine échéance : les élections régionales et fédérales (sans oublier les européennes) du 26 mai 2019. Dans six mois, notre paysage politique aura donc été redéfini à tous les niveaux de pouvoir.

À la veille de ces enjeux, Beci a joué son rôle légitime en faisant valoir l’avis des entrepreneurs actifs à Bruxelles. Pour le formuler, nous avons amplement consulté nos membres et sympathisants. Toutes ces contributions ont alimenté la rédaction d’une charte communale et de quatre mémorandums, déclinés en quatre thèmes : Mobilité, Cité du Futur, Financement et Emploi. Quatre thèmes capitaux pour Bruxelles, ses habitants, ses travailleurs et ses entreprises. Quatre documents largement étayés et soutenus, écrits avec le souci de proposer des mesures concrètes et réalisables, qui apportent des solutions à la situation spécifique de Bruxelles.

Nous avons été heureux de constater que ce travail était bien accueilli. Le 2 octobre dernier, devant 250 entrepreneurs réunis pour l’événement Brussels Meets Brussels, nos mémorandums ont été remis au Ministre-Président bruxellois, Rudi Vervoort, et à trois membres de son gouvernement : Didier Gosuin (Économie et Emploi), Guy Vanhengel (Finances) et Cécile Jodogne (Commerce extérieur).

Si Rudi Vervoort a plaidé une meilleure concertation interrégionale pour améliorer la mobilité dans et autour de Bruxelles, Cécile Jodogne a évoqué l’importance du développement de l’écosystème d’affaires à Bruxelles. Didier Gosuin a déclaré avoir déjà pris connaissance  du mémorandum et y retrouver de nombreuses convergences avec le Small Business Act. Guy Vanhengel a quant à lui rappelé l’importance de mettre en avant les formidables atouts de Bruxelles et de travailler davantage dans le contexte métropolitain. Du côté de l’opposition, Christos Doulkeridis (Ecolo) nous a lui aussi fait part de son intérêt. Dans les communes également, la charte présentée par Beci a bénéficié d’un excellent accueil.

Cette remarquable convergence sur les objectifs et les actions à réaliser tient sans doute à la maturation du fait régional, et surtout à la nécessité de porter Bruxelles vers la réussite en fédérant toutes les forces.

Beci est prête, quant à elle, à assumer ses responsabilités pour contribuer à édifier la Cité du Futur. Tous ensemble, faisons performer Bruxelles !

Partager