Indépendants : l’assurance revenu garanti est-elle vraiment utile ?

Par Gaëlle Hoogsteyn  - 30 novembre 2018 à 12:11 | 98 vues

©GettyImages

En tant qu’indépendant, vous travaillez dur pour bien gagner votre vie. Jusqu’au jour où une maladie ou un accident interrompt brutalement votre capacité à travailler. Comment vous protéger d’une perte de revenu qui mettrait à mal votre équilibre financier ? L’assurance revenu garanti est-elle la solution ?

 

Accident, maladie… Les indépendants, comme tout le monde, encourent le risque de n’être plus en mesure de travailler durant certaines périodes de leur vie. Mais savez-vous à combien s’élèverait votre allocation de sécurité sociale en cas d’incapacité de travail ? À… rien les deux premières semaines. Après, le montant de votre indemnité oscillera entre 34,47 à 59,85 euros bruts par jour, en fonction de votre situation familiale. Après un an, vous toucherez des allocations d’invalidité plus ou moins équivalentes. Ces indemnités sont calculées par rapport à un plafond légal, sans tenir compte de vos revenus réels antérieurs. Vous courez donc le risque de vous retrouver avec des indemnités légales éloignées de vos revenus habituels.

 

La question se pose alors : ces interventions suffisent-elle à maintenir votre niveau de vie et celui de votre famille ? À payer votre crédit hypothécaire, votre facture d’énergie, la crèche du bébé ou les études de l’aîné ? Bien souvent, la réponse est non.

 

De solutions pour vous protéger

Plusieurs solutions existent pour vous protéger contre la perte de revenu :

  • L’assurance revenu garanti assure le paiement d’une rente compensatoire en cas d’incapacité économique (la diminution de la capacité physique nécessaire à l’exercice d’une profession) ou physiologique (la diminution de l’intégrité corporelle constatée par décision médicale).
  • L’assurance individuelle accidents vous offre une protection financière en cas d’accident survenant dans le cadre de la vie privée. Pour les indépendants, cette assurance couvre généralement aussi les accidents survenant dans l’exercice du travail et remplace, en quelque sorte, l’assurance accidents du travail dont bénéficient les salariés.
  • Si vous exercez en personne physique, vous pouvez aussi construire votre assurance revenu garanti en vous appuyant sur votre pension libre complémentaire pour indépendant. Celle-ci propose en effet souvent également un volet assurances complémentaires contre le risque d’invalidité (ACRI).

 

Les assureurs mettent souvent en avant la grande flexibilité de l’assurance revenu garanti. Quels types de risques souhaitez-vous couvrir ? Préférez-vous des primes mensuelles, trimestrielles ou annuelles ? Jusqu’à quel âge voulez-vous être couvert ? Autant de paramètres qui vous permettent de choisir une formule sur mesure. Sachez toutefois qu’avant de conclure un contrat et en fonction du type de couverture souhaité, vous devrez vous soumettre à une série de vérifications médicales. Cela permet à l’assureur d’évaluer les conditions tarifaires qu’il proposera au client et de limiter ses risques.

 

Mais moi je suis jeune et en bonne santé…

Vous ne voyez pas directement l’intérêt de consacrer une partie de votre budget à une assurance revenu garanti ? Pourtant, que vous ayez 30, 40 ou 50 ans, vous n’êtes pas plus à l’abri qu’un autre d’avoir un accident de voiture ou de vous découvrir un cancer. On dit souvent qu’il n’est jamais trop tôt pour penser à sa pension. Dans le cas des indépendants, il est aussi conseillé de se couvrir dès le début contre la perte de revenus. Et plus jeune vous souscrivez, moins le montant de la prime à payer durant toute la durée du contrat sera élevé.

 

Une option fiscalement intéressante

Last but not least, les cotisations versées pour l’assurance revenu garanti peuvent être déduites jusqu’à 100 % des revenus professionnels, dans le cadre des frais professionnels réels. Le revenu de remplacement distribué par l’assureur, de son côté, est taxable au même titre que les autres revenus de remplacement, c’est-à-dire à un barème de taxation plus favorable.

Partager