Au cœur de Bruxelles avec Marc Decorte

Par Elisa Brevet (Fondatrice de Génération Makers) - 5 décembre 2018 à 12:12 | 45 vues

Bruxellois pure souche, Marc Decorte, président et CEO de Shell Belgique et Luxembourg, et président de Beci, est un citoyen du monde. S’il n’est pas à l’étranger pour le business ou les loisirs, Marc aime tester de nouvelles adresses. Curieux, cet épicurien déteste la routine. Son background d’entrepreneur, sa vision internationale et son ancrage bruxellois font de lui un guide idéal pour (re)découvrir Bruxelles.

 

Bruxelles, une ville aux talents cachés

« Bruxelles, je la nomme la ville aux talents cachés. Lors de mes voyages à travers le monde, je me suis rendu compte que Bruxelles était mieux connue que la Belgique. Quand on a une ville plus célèbre que le pays, je pense qu’il faut en être fier et parvenir à amplifier ce phénomène à l’échelle locale. Je suis convaincu qu’on a beaucoup de potentiel à exploiter à bien des niveaux : je ne parle pas uniquement des grandes entreprises, je pense aussi aux petites entreprises et au tourisme. »

 

Le coup de cœur : la Grand-Place

« J’affectionne particulièrement le quartier de la Grand-Place, à la fois pour son héritage historique qui rassemblait autrefois toutes les grandes fédérations des entreprises et parce que, quand j’y vais, j’y retrouve le caractère international de Bruxelles. À tout moment de l’année, vous pouvez apercevoir des dizaines de nationalités qui s’y rassemblent. Cette place a su se développer au cours du temps tout en gardant son charme d’antan et sa superbe. Elle connecte Bruxelles au reste du monde et c’est ce qui me plaît. D’ailleurs, j’ai toujours grandi et vécu dans cet environnement. »

 

Le meilleur ambassadeur : Horta

« Je suis un passionné des maisons Horta. Cet architecte était incroyablement en avance sur son temps. Par exemple, il est à l’origine de la première maison avec électricité sur l’avenue Louise, dont il avait également réalisé les lustres. Victor Horta a su créer des maisons à la fois superbes et fonctionnelles. J’ai une réelle admiration pour la réflexion technique, au-delà même de l’aspect esthétique. Et, quand on peut joindre les deux, cela devient vraiment fascinant. Horta prouve une nouvelle fois que Bruxelles a toujours détenu un grand potentiel. »

 

Un livre à lire, dans un parc

« Je lisais énormément quand j’étais jeune, je vouais une grande passion aux livres de Jules Verne. D’ailleurs, c’est probablement grâce à lui que je me suis intéressé à la technologie et que j’ai choisi des études d’ingénieur. Ce qui est fou avec Jules Verne, c’est qu’il était incapable de réaliser la plupart de ses inventions, mais son imaginaire était si incroyable que d’autres ingénieurs bien plus tard ont pu s’en inspirer et rendre possible l’impossible ! Alors oui, j’emporterais un de ses livres, car ils m’ont façonné. »

 

Ses adresses coup de cœur…

Un café : le Tavernier. « C’est un bar vraiment cool où je retrouve une startup digitale que je coache. On y vend les bières du Brussels Beer Project. Quand j’y suis, inutile de vous dire que je fais monter en flèche la moyenne d’âge car c’est le repaire par excellence des étudiants de l’ULB ! »

Une épicerie fine : la Maison du Thé. « C’est une belle adresse, le choix est vraiment impressionnant et, comme je ne bois que rarement du café, j’y trouve toujours mon bonheur. »

Du shopping au Woluwe Shopping Center. « J’aime beaucoup ce centre commercial. C’est ici que je me rends la plupart du temps pour faire les boutiques. C’est d’accès et on y trouve de belles enseignes. » 

Partager