Plan d’action diversité : Entreprises citoyennes

6 décembre 2018 à 15:12 | 106 vues

© GettyImages

Depuis une dizaine d’années maintenant, l’UWE est le partenaire du Prix de l’Entreprise Citoyenne. C’est d’ailleurs lors de la réception de Nouvel An de la fédération patronale wallonne que sont désormais remis les prix de cette opération imaginée par CAP48. L’occasion de mettre en avant les initiatives des entreprises, aussi bien en interne que vis-à-vis du monde extérieur. C’est justement pour la complémentarité de ces 2 approches que la société ENGIE Electrabel a été mise à l’honneur en 2018.

C’est en 2006 que CAP48 a décidé de récompenser les entreprises qui mettent en place des actions envers les personnes en situation de handicap. Trois domaines retiennent chaque année l’attention du jury : l’emploi, l’accessibilité ou le financement des initiatives de terrain.

Douze ans plus tard, ce sont pas moins de 36 entreprises qui ont déjà été récompensées par le Prix CAP48 de l’Entreprise Citoyenne. « Trente-six entreprises qui toutes favorisent l’intégration des personnes handicapées au sein de leur organisation, comme le souligne Jean-Paul Philippot, Administrateur Général de la RTBF. C’est en effet au sein de la télévision publique qu’est née l’opération Cap 48, l’opération de solidarité de la RTBF venant en aide aux personnes handicapées et aux jeunes en difficulté en Wallonie et à Bruxelles. Informer et mobiliser les concitoyens autour du handicap et de la jeunesse en difficulté font partie des missions confiées par la RTBF à son asbl. C’est pourquoi chaque année, CAP48 organise une campagne de sensibilisation et de récolte de dons pour financer des projets d’associations actives dans les secteurs du handicap et de l’aide à la jeunesse. Aujourd’hui, 60 ans plus tard, l’opération est toujours aussi nécessaire et continue à mener ses actions, en étroite collaboration avec la RTBF.

Comme le rappelle Jean-Pol Philippot dans la présentation du Prix, toutes ces entreprises lauréates prouvent par leur engagement qu’il est possible de travailler ensemble même si on est différent. « C’est un formidable message d’espoir pour tous ceux et toutes celles qui se battent encore aujourd’hui pour décrocher un emploi en raison de leur handicap. Nous devons être tous égaux sur le marché du travail. Quelle que soit notre histoire. Et nous avons tous quelque chose à partager. Aujourd’hui encore, le Prix CAP48 de l’Entreprise Citoyenne met  à l’honneur ces initiatives qui se déploient au sein des entreprises pour accueillir ces personnes et ainsi leur offrir un projet d’avenir intéressant et un épanouissement à la fois personnel et professionnel. »

Les Prix remis en 2018 ont permis de mettre en avant les initiatives du groupe ENGIE Electrabel. Au-delà de la politique interne de diversité mise en place par les RH du groupe, le jury a retenu la politique de soutien apportée par l’entreprise à l’insertion de personnes handicapées sur l’ensemble du marché de l’emploi, donc y compris auprès d’autres employeurs. Chaque année, depuis plus de 100 ans, cet acteur majeur du secteur énergétique développe des partenariats sociaux ou environnementaux avec des dizaines d’acteurs locaux et soutient notamment de nombreuses initiatives de terrain visant l’intégration des personnes porteuses d’un handicap dans les domaines du sport (avec le Belgian Paralympic Committee), de l’emploi et tant d’autres, grâce à sa Fondation ENGIE et son programme interne « Power2Act ».

Une approche portée en interne à travers le programme « Power2Act », via lequel les 17.000 collaborateurs d’ENGIE en Belgique participent activement à cet élan solidaire, sous différentes formules comme le volontariat ou le parrainage.

Plusieurs projets concrets favorisent l’inclusion de personnes avec un handicap dans l’entreprise, récompensés du « Prix du Financement d’initiatives de terrain ». Une récompense que le CEO d’Engie Benelux Philippe Van Troeye a dédiée « à l’ensemble des collaborateurs et aux nombreux volontaires qui ont contribué à réaliser notre ambition : agir localement pour une société plus harmonieuse », avait-il déclaré. « Nous tentons de développer au quotidien une politique de responsabilité qui va dans le sens d’une société inclusive », soulignait quant à lui Jacques Spelkens, Head of Corporate Responsability Benelux d’ENGIE. « Une société dans laquelle chacun a droit à une égalité des chances et des opportunités en matière de formation, d’accès aux études supérieures, à l’emploi, à la culture, au sport… sans discrimination. »

Clé du dispositif mis en avant à travers CAP48, le partenariat entre le Mouvement Paralympique et l’entreprise, notamment pour faciliter l’orientation professionnelle des sportifs paralympiques désireux de mener un projet professionnel parallèlement ou à l’issue de leur carrière sportive. Un partenariat historique qui les lie au minimum jusqu’aux jeux Paralympiques de Tokyo en 2020.

C’est en 2009, qu’ENGIE a ajouté une nouvelle dimension au partenariat : un programme d’insertion professionnelle des athlètes paralympiques a été mis en place afin de réduire l’écart entre le marché du travail et leur carrière sportive. Conjointement avec le Belgian Paralympic Committee, les deux ligues régionales, le Secrétaire d’État aux personnes handicapées et les Ministres régionaux des Sports, une convention prévoyant le recrutement d’athlètes paralympiques par différentes entités d’ENGIE a été signée. C’est ainsi, par exemple, qu’un collègue sportif a été recruté dans l’équipe informatique de N-Allo. Il y travaille depuis 2009 déjà. Il pratique le sport paralympique Goalball, un sport d’équipe destiné aux personnes non ou malvoyantes. D’autres athlètes ont aussi été recrutés par le passé, avec le statut d’élite sportive.

L’emploi, un objectif pour tout citoyen, sans aucune distinction…

Avoir un emploi est plus que jamais un objectif pour chaque citoyen. Pour les personnes handicapées, cette même ambition a encore plus de valeur car cela signifie autonomie, relation sociale et participation à la vie professionnelle. C’est pourquoi CAP48 se doit de sensibiliser et de favoriser les démarches d’inclusion des personnes handicapées dans la vie sociale et professionnelle, notamment en mettant en exergue les nombreuses initiatives qui existent actuellement au sein des entreprises pour leur offrir un projet d’avenir intéressant. A travers le Prix CAP48 de l’Entreprise Citoyenne, CAP48 met un coup de projecteur sur ces entreprises qui font le choix de la diversité comme source de richesse en assurant de diverses manières leur inclusion sociale et professionnelle. C’est également l’occasion pour elles de témoigner de ces expériences réussies et ainsi, sensibiliser les uns ou conforter les autres dans ces exemples à méditer et à suivre.

Plus d’infos ? www.cap48.be

Partager

Hayate El Aachouche

Conseiller RH - Diversité