Quand le coworking fait de la mobilité

8 décembre 2018 à 12:12 | 551 vues

©Seed Factory

Vélos de société en leasing, abonnements de transport en commun, ou à des voitures partagées… les entreprises bruxelloises cherchent d’autres solutions pour améliorer la mobilité de leurs employés. Près de 370.000 voitures circulent quotidiennement dans Bruxelles. Par ailleurs, les voitures sont garées dans la ville durant 97 % du temps et 30 % du trafic dans les quartiers est généré par la recherche d’une place de parking. Avec pour conséquence de nombreux embouteillages, des rues remplies de voitures et une mauvaise qualité de l’air. Aujourd’hui, 70 % de l’espace public bruxellois est d’ailleurs réservé aux voitures.

L’espace de coworking Seed Factory, situé dans le quartier Pétillon à Auderghem, a décidé de travailler sur les deux axes : mobilité et coworking. Comment ? En lançant le premier tarif de coworking au monde basé sur le moyen de transport du travailleur indépendant. L’utilisateur qui se déplace à vélo ou en transports en commun paiera son espace de travail moins cher que le travailleur motorisé.

Établi sur 2.000 m², avec un forum de 400 m² pouvant accueillir jusqu’à 100 personnes pour des conférences de presse et des événements business-to-business, Seed Factory propose un espace convivial dédié aux métiers de la communication.

Info : http://seedfactory.be/coworking/

Partager