Objectif Zéro Carbone : comment le secteur privé peut-il s’engager ?

Par Laurie Verheyen  - 24 décembre 2018 à 09:12 | 437 vues

©GettyImages

L’urgence climatique fait partie de l’actualité quotidienne de ces derniers mois : épisodes climatiques extrêmes, bouleversement des saisons, marches internationales, réunions à haut niveau, COP24, etc. Nous sommes nombreux à avoir compris les enjeux et le besoin d’agir aujourd’hui et non demain. Mais concrètement, comment le secteur privé peut-il s’engager dans ce mouvement avec des actions qui font sens ?

En 2015, 195 pays, dont la Belgique, ont signé l’Accord de Paris sur le climat. Ils se sont engagés à prendre les mesures nécessaires pour contenir le réchauffement climatique en deçà des 2°C par rapport au niveau préindustriel. Le groupe d’experts sur l’évolution du climat a encore alerté récemment les États des lourdes conséquences d’une augmentation des températures au-delà de 1,5 °C.

En cette année cruciale d’élections, de nombreuses initiatives voient le jour pour engager différents intervenants dans cette démarche. Tous les secteurs sont concernés ; chacun, selon ses moyens, a la possibilité de réduire ses émissions de gaz à effet de serre et de bénéficier des retombées, notamment économiques. On a annoncé récemment jusqu’à 400 € de hausse pour les factures de gaz et d’électricité, conjuguée à une augmentation du prix du CO2. Quelle que soit la motivation, prendre action est nécessaire.

Beci s’engage dans deux initiatives pour accompagner ses membres à agir pour réduire leur impact sur le climat, tout en réduisant aussi leurs coûts, notamment énergétiques.

Bilan Carbone collectif

Identifier les actions qui ont un réel impact sur la diminution des émissions de gaz à effet de serre liées à l’activité d’une entreprise est loin d’être simple. La méthodologie du Bilan Carbone permet justement de prioriser les mesures de son plan d’action sur une base scientifique.

Suite à son bilan carbone et au plan d’action qui en a découlé, le Port de Bruxelles a par exemple réussi à diminuer de 62 000 € sa facture d’électricité.

Afin de rendre plus accessible cette démarche auprès des PME bruxelloises, Beci et son partenaire CO2logic proposent une approche collective du bilan carbone. Elle permet de réduire les coûts liés à concurrence de 40 à 50% par rapport à un accompagnement individuel. Combinant analyses individuelles et workshops collectifs, ce travail aboutit à la production d’un rapport et d’un plan d’action individuel permettant à chaque entreprise de mettre en place les mesures appropriées.

Mandat Climatique

Le Mandat Climatique est une initiative de citoyens et d’entreprises engagés. Il invite les pouvoirs politiques à prendre d’urgence des mesures concrètes pour respecter les engagements de Paris et mener une politique climatique ambitieuse.

Les demandes sont concrètes :

  • inscrire l’objectif visant la neutralité carbone d’ici 2050 dans un cadre juridique ;
  • mettre en place un plan d’investissement ambitieux d’ici 2022 visant à favoriser la transition vers une société neutre en carbone ;
  • évaluer les politiques menées et faire des recommandations en fonction des résultats.

De nombreux CEO de grandes entreprises soutiennent d’ores et déjà cette initiative. CitonsThomas Leysen de la KBC, Thierry Geerts de Google, Thomas Van Craen de Triodos, Christiane Malcorps de Solvay ou encore Jef Colruyt du Colruyt Group. Vous pouvez, vous aussi, vous engager et soutenir cette large campagne de communication en signant le mandat climatique à partir de la mi-janvier.

Envie de rentrer dans l’une de ces démarches ou de plus d’informations sur le sujet ? Contactez Laurie Verheyen – lv@beci.be – 02 210 01 75

Partager