Les merles (en)chanteurs : se relever après une faillite

Par Valérie DELANDE  - 14 janvier 2019 à 10:01 | 568 vues

©GettyImages

L’expérience est ce que vous obtenez lorsque vos plans ne se déroulent pas comme prévu. L’expérience est un bien précieux que vous possédez. Il construit votre force.

Vous devez accepter ce qui s’est passé et vous devez utiliser ce que vous avez appris pour aller de l’avant. Tout ce que vous avez vécu vous a donné la force pour faire face à tout ce que vous avez encore à découvrir.

« Le bon jugement vient de l’expérience et l’expérience, elle, vient du mauvais jugement ».

Rita Mae Brown

La vie d’un entrepreneur est faite d’expériences. Rien ne se passe jamais comme prévu. Et c’est tant mieux ! Cela prouve que l’on est vivant, que l’on ose prendre des risques, que notre capital confiance est important. Seulement voilà. Lorsque les choses tournent mal, que l’aventure se termine au tribunal et que la faillite est prononcée, l’entrepreneur perd ses repères et la crise de confiance s’installe tranquillement, durablement. Il oublie son capital…

Alors que faire quand on a l’impression d’être un raté, quand on se sent coupable vis-à-vis de ses salariés, de ses fournisseurs, de ses actionnaires. Quand on entre en mode survie pour trouver un boulot, gagner sa croute pour nourrir sa famille. Quand on se sent anormal, exclus de la société.

La solution est simple : changer de regard sur nous-mêmes

La normalité enferme. Elle empêche de découvrir la beauté de l’altérité. Votre voisin n’a peut être pas fait faillite mais il vit comme vous au milieu des inégalités, des burn out, de tous les maux et traumatismes de nos sociétés évoluées. Alors pourquoi vous jugerait-il ? Vous avez eu le courage de créer une entreprise, des emplois, d’affronter les difficultés, de vous battre, de construire votre autonomie. Vous avez gagné son respect et au fond de lui, il vous envie. Vous êtes unique et vos blessures contribuent à faire jaillir la lumière qui est au fond de vous.

« C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus. La lumière est en chacun de nous, et au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même. En nous libérant de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres»

Nelson Maldela

Alors qu’attendez-vous pour vous libérer, pour vous transformer ? Abandonnez vos croyances. Le monde a besoin de vous, de vos pieds, de votre tête, de vos mains, de votre cerveau, de vos pensées. C’est comme ça qu’on peut changer le monde.  Si un nombre suffisamment important d’individus se développe et se transforme alors un changement massif finira par advenir. Vous ne pouvez pas changer la situation mais vous pouvez changer de regard pour transformer le négatif en positif et avancer sur votre chemin, l’esprit libre et enchanteur. Accordez vos talents à vos passions et choisissez de vivre en corcordance avec ce qui se trouve à l’intérieur de vous.

Pour vous aider à le découvrir, Beci a concu le programme reStart. Il valorise l’expérience et l’intériorité. Plus de 100 entrepreneurs en ont déjà bénéficié. Ils ont appris la résilience, l’intelligence collective et reconstruit leur capital confiance. Ces hommes et ces femmes ont retrouvé l’envie, transformé leurs fragilités en forces et amorcé une nouvelle aventure humaine salariale ou entrepreneuriale.

 

La famille des restarters vous attend bras ouverts. Venez les rejoindre. Laissez-les vous accueillir.

Les merles, en arrivant dans une zone inconnue, font des propositions de chants. Selon le chant en retour, ils savent s’ils sont accueillis ou s’ils doivent passer leur chemin. Les chiens, eux, pissent aux 4 coins de leur territoire.

Partager