11 astuces pour rédiger une job description efficace !

Par Amélie Alleman  - 1 février 2019 à 14:02 | 936 vues

©GettyImages

Oubliez les descriptifs visant à recruter un mouton à cinq pattes qui ressemblent à une liste interminable de compétences à avoir, limitant de la sorte le nombre de postulants à zéro ou presque, démotivés par l’impression de ne pas être à la hauteur pour postuler à ce poste. Ce profil surqualifié qui risque, si vous le trouvez, de rapidement s’en aller, par suite d’un contenu de fonction dans laquelle il va vite s’ennuyer.

Si recruter un nouvel employé peut paraître un vrai défi pour certains, voici quelques conseils qui, je l’espère, vous aideront à rédiger une job description efficace et ainsi recruter la bonne personne dans les meilleures conditions. Racontez une histoire à laquelle le lecteur de votre job description a envie de prendre part et trouvez votre nouvelle recrue de manière efficace !

 

Mettre en contexte

Pourquoi recrutez-vous cette personne ? Dans quel contexte ce nouvel employé va-t-il arriver ? Est-ce un nouveau projet, une innovation, un nouveau marché ? Veillez à donner du sens à cet engagement et à contextualiser la situation de l’entreprise afin de permettre au candidat de mieux comprendre dans quoi il s’engage.

 

Définir le poste de manière réaliste

Une job description doit comporter les tâches quotidiennes qui devront être réalisées par le nouveau collaborateur, les compétences à avoir ou à acquérir, les langues à parler, … qui doivent être listées de manière raisonnable avec leur niveau de maîtrise souhaité. Si une technologie existe depuis peu ou ne sera utilisée qu’à de très rares occasions, ouvrez la porte aux nouveaux venus. Différenciez ce qui est primordial de la cerise sur le gâteau !

 

Donner de la perspective

Un doux mélange à créer entre les compétences à avoir et celles à apprendre. Il faut savoir donner de la perspective à votre nouvelle recrue. Ne pas oublier que, derrière la fonction, il y a un candidat qui va s’investir et voudra avoir des compétences à acquérir et se voir évoluer dans son rôle. Quelle fonction pourra-t-il ensuite exercer, y a-t-il des opportunités d’évolution concrètes ?

 

Parler le même langage

Utilisez le vocabulaire propre à la fonction et faites rédiger le descriptif par une personne ayant cette compétence. Traduire le savoir-faire d’un métier inconnu est rarement une bonne idée et ne parlera pas à la bonne personne. Faites une sélection du futur employé grâce au recours au vocabulaire et aux technologies qui parleront à votre futur employé ! Si vous désirez recruter un profil avec un excellent niveau en anglais, rédigez directement votre descriptif dans la langue voulue.

 

Faire le lien avec son manager direct

Si le manager est quelqu’un qui laisse beaucoup d’autonomie ou au contraire, s’il a un style de management très proche de son équipe, cela influencera la sélection de la personne à recruter afin qu’elle s’épanouisse en interne à long terme.

 

Impliquer les collègues

N’hésitez pas, dans les petites structures et dans certaines mesures, à demander l’avis de ses collègues directs et ainsi les faire participer à la sélection de leurs nouveaux collègues. Cela n’est pas toujours évident à mettre en place mais peut dans certains cas se révéler très bénéfique.

 

Montrer qui vous êtes

C’est primordial. Une même fonction, avec les mêmes tâches à effectuer sera totalement différente dans votre société ou chez un de vos concurrents. Montrez qui vous êtes, quel est votre ADN. Envisagez le job au niveau technique mais pas uniquement ! Aujourd’hui, on considère que quasiment 50 % du recrutement est basé sur les soft skills. Il est important de faire le lien entre votre culture d’entreprise et les valeurs, la personnalité du candidat à recruter. Cela facilitera votre sélection et vous garantira une meilleure rétention de votre recrue à long terme.

 

Faire la différence

Attirez votre nouvelle recrue, donnez-lui envie de vous envoyer son cv et de vous rencontrer. Pourquoi devrait-il venir travailler chez vous et non pas chez votre concurrent direct ? Pourquoi vous ? Réfléchissez à vos atouts.

 

Rester cohérent

Séduire mais ne pas survendre, au risque de voir la nouvelle recrue faire un passage éclair dans votre société. Vous devriez recommencer à zéro tout ce processus de sélection coûteux en temps, en énergie et en investissement.

 

Tout travail mérite salaire

Parlez du package et des avantages mis en place au sein de votre société. Si vous avez une politique de formation particulièrement développée, un comité des fêtes très populaire ou une politique de homeworking permettant un bel équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle, faites-le savoir !

 

Comment postuler ?

Quel sera le processus de sélection à suivre ? Y a-t-il un deadline, plusieurs interviews prévues, un test technique ? Tenez au courant vos postulants du processus à suivre pour décrocher cet emploi.

Pour conclure, je vous conseillerais, même si cela peut paraître évident pour certains, de toujours répondre à une candidature. Qu’elle soit positive ou négative, un candidat a pris le temps de vous contacter et a peut-être mis beaucoup d’espoir en postulant à votre offre. S’il n’est pas retenu, dites-le-lui. Cela fait partie des bonnes pratiques en ressources humaines et participe à votre réputation sur le marché du recrutement. Car si ce n’est pas aujourd’hui, c’est peut-être pour demain ! Bon recrutement !

 

 

 

Newsletter HR & Social

  • Soyez toujours informés, abonnez-vous à la newsletter HR & Social de Beci (gratuit)

 

 

Partager