C’est quoi, l’esprit d’entreprendre ?

Par Giles Daoust (Daoust) - 5 mars 2019 à 07:03 | 546 vues

Kroll - Giles Daoust ©Pierre Kroll

Giles Daoust, CEO de la société Daoust, est le rédacteur en chef invité de Bruxelles Métropole. Il a conçu pour nous un dossier consacré à l’entreprise, par les entrepreneurs. 

 

Lorsque Bruxelles Métropole m’a proposé d’être le rédacteur en chef invité de son numéro de mars, j’ai appris que le thème imposé était « Grow your business ». Beau défi que de tenter de rendre honneur à un thème aussi large et difficile à traiter ! 

Je ne suis pas un grand adepte des recettes de cuisines et autres livres de management, qui vont bien entendu vous apprendre comment lancer votre startup, développer vos affaires ou réussir une île flottante parfaite, puisqu’« il suffit de ».  

En tant qu’entrepreneur, je trouve mon inspiration ailleurs. L’inspiration est partout, et généralement on trouve les meilleures idées assez loin du contexte immédiat de son entreprise. Personnellement (et apparemment je ne suis pas le seul, voir l’interview de Sébastien Morvan du Brussels Beer Project), je trouve mon inspiration dans la lecture de biographies. Tout y passe : personnalités des médias (David Geffen, Steven Spielberg, Michael Ovitz…), entrepreneurs (Musk, Jobs, Bezos…), ou encore politiques (Hollande, Trump, Poutine… plutôt pour les exemples à ne pas suivre !)  

Dans la presse économique, on peut lire nombre d’interviews de dirigeants d’entreprises. Malheureusement, elles se placent le plus souvent dans le contexte de l’actualité. Elles ont donc par nature un focus sur le court terme, et contiennent souvent une bonne dose de marketing voire de langue de bois.  

Ce qui m’intéresse, c’est de savoir QUI sont ces dirigeants, ce qui les motive, les guide, les inspire, les fait évoluer, et par extension leur permet de… « grow their businesses » (ouf, j’ai trouvé la connexion avec le sujet imposé !)  

Avec l’aide d’Emmanuel Robert et d’Elisa Brevet, j’ai donc développé une liste de questions qu’Elisa a posée à une quinzaine de dirigeants et d’entrepreneurs, de tous horizons. Seule caractéristique commune, ils évoluent tous dans la sphère privée (nous avons fait le choix de n’inclure ici aucun organisme public).  

À travers ces questions couvrant leurs parcours, leurs « defining moments», leurs échecs (important ça, les échecs !), leurs sources d’inspiration ou encore leurs lectures, nous avons essayé de dresser un tableau de qui ils sont (ou en tout cas, de comment ils se sont présentés à nous). Il s’agit bien entendu d’un tableau « impressionniste », composé de petites touches de couleur à travers les réponses les plus pertinentes (ou impertinentes), avec la contrainte de faire tenir chaque sujet en une page.  

Pour illustrer ces interviews, j’ai fait appel à l’humour vivace de Pierre Kroll, qui m’avait fait le plaisir l’an dernier de venir « croquer » l’Ommegang, ce spectacle historique bruxellois que je mets en scène depuis une douzaine d’années.  

Notre entreprise familiale Daoust vient de fêter ses 65 ans. Fondée par mon grand-père Albert Daoust en 1954 et développée par mon père Jean-Claude Daoust, j’ai eu la chance de pouvoir en reprendre la direction il y a cinq ans. A travers ces 65 ans d’entrepreneuriat familial, nous avons eu l’occasion à de nombreuses reprises d’échanger sur ce qui caractérise le fameux « esprit d’entreprendre ».  

En lisant les interviews réalisées pour ce numéro, j’ai été ému de retrouver des dizaines de ces traits de caractère, expériences personnelles et sources d’inspiration qui déterminent cet esprit d’entreprendre qui nous est si cher. Qu’il s’exprime dans une start-up, dans une entreprise familiale ou internationale, voire dans une brasserie ou une « management school », l’esprit d’entreprendre est bien vivant, et donne lieu à de grandes réussites.  

Bonne lecture !  

 

Giles Daoust

Connu comme CEO de la société d’intérim et ressources humaines Daoust, où il représente la troisième génération, Giles Daoust a été élu en 2018 Young Top Manager of the Year. Polyentrepreneur, Giles Daoust est aussi producteur de cinéma, scénariste de BD, chroniqueur et, last but not least, metteur en scène de l’Ommegang à Bruxelles.

 

Giles Daoust réunion de rédaction

En réunion de rédaction, de gauche à droite : Giles Daoust (rédacteur en chef invité), Erick Thiry (Business Relations Intelligence Beci), Emmanuel Robert (Media Coordinator Beci) et Elisa Brevet (journaliste indépendante).

 

Giles Daoust Olivier Willocx

Olivier Willocx (au centre), CEO de Beci.

 

Giles Daoust Podcast

Après la réunion de rédaction, Giles Daoust s’est prêté au jeu du podcast. Son interview est à écouter sur www.beci.be/podcast/bruxelles-metropole

Partager